Didier Drogba : Son « yako » à Hamed Bakayoko qui fait polémique chez les GOR

C’est une courte vidéo de 50 secondes publiée par la star au lendemain du décès du père d’. Ces condoléances de à Hamed Bakayoko passent mal chez certains supporteurs de Laurent Gbagbo. Ce « yako » fait tout simplement polémique.

Dans la vidéo, Didier Drogba tutoie le ministre de la Défense d’Alassane Ouattara et déclare : « Tu peux être fier du papa, du vieux, il a fait de toi, de tes frères, de Zoum, de tes enfants, des enfants de grand cœur. Comme je te l’ai dit, je serai toujours là pour toi et pour la famille ». Il termine sa vidéo par un surprenant « bisou ».

Cela a suffi pour mettre en rogne une partie des pro-Gbagbo qui critiquent ordinairement l’icône ivoirienne du football, sur ses accointances supposées avec le pouvoir d’Alassane Ouattara et son éloignement vis-à-vis de Laurent Gbagbo, sous le pouvoir duquel il a été révélé au grand public.

A lire aussi. Au Qatar, la confidence d’Alassane Ouattara aux Éléphanteaux : « Drogba, la Reine Elisabeth II et moi »

« J’avais en son temps fait un post pour interpeller Didier Drogba sur son parti pris dans cette crise et que s’il ne pouvait pas nous arranger, qu’il ne nous dérange pas », s’est offusqué , l’artiste reggae exilé en France et () réputé, sur sa page Facebook, dans un écrit truffé de fautes élémentaires.

« Qu’est-ce que je n’avais pas entendu de ses fans, aujourd’hui majoritairement : insultes, jalousie. Ils prétendaient qu’il ne faisait pas de politique, qu il fallait qu on lui foute la paix, tout y est passé », déclaré Kassy.

Ajoutant : « Pour rappel, il a pour cousin directe, Charles Blé Goudé car son père a été élevé par celui de Blé Goudé, même s il ne fait de politique,mais au moins, par reconnaissance pour ce que le père de Blé Goudé a fait pour son père, une petite visite de courtoisie, lui aurait fait plaisir, que nenni jusqu’à ce jour ».

S’il est difficile de prouver les allégations de l’artiste connu pour ses tendances quelque peu mythomaniaques, il reste que Didier Drogba n’a effectivement pas encore manifesté d’intérêt public à s’ingérer dans le dossier des prisonniers de la CPI.

Procès en ingratitude

Et cela enrage Serges Kassy qui lui colle un procès en ingratitude : « Celui à qui le président Gbagbo a beaucoup fait, non seulement pour lui, mais aussi pour ses parents, croyez-moi, je sais de quoi je parle. Depuis l’arrestation de ce dernier, notre héros est devenu aveugle, muet et sourd, en tous cas du côté de Gbagbo, mais retrouve sa verve, sa voix, sa disponibilité quand il s’agit de Dramane et de son camp. Notre héros national vient, suite au décès du père du ministre Hamed Bakayoko, de pondre une vidéo, où il présente ses condoléances au ministre et sa famille, qu’il trouve vraiment très bon, très gentil ».

L’artiste, comme de nombreux pro-Gbagbo rappellent les décès de la vieille Marguerite Gado, mère de Laurent Gbagbo et tout récemment d’Aboudramane Sangaré, membre fondateur du . Pour les supporteurs de Didier Drogba, « il n’y a vraiment pas de quoi fouetter un chat, il a adressé ses condoléances à un ami, comme on le fait tous, où est le mal ? »

Anliou Bakayoko, père du ministre Hamed Bakayoko, pilier du pouvoir RHDP, est décédé le jeudi 8 novembre 2018. La nouvelle de ce décès a vite été médiatisée par les proches du ministre, dans un contexte de morts successives d’opposants et de polémiques autour des circonstances de certaines disparitions.

Elvire Ahonon

Municipales à Guibéroua : Voici pourquoi Bédié a choisi un Drogba

Personnalités liées avec l’article