Doumbia Major: « Alain Lobognon avec un Master non validé, prétend qu’il est historien »

Pour , n’est pas historien. Ce proche et ami de ne pas révendiquer cette qualité. Il s’explique.

Alain Lobognon qui avec un maîtrise 1 (Master non validé) en histoire et géographie, prétend qu’il est historien au lieu d’assumer son statut d’étudiant en histoire. Leur chef lui-même qui a falsifié son dossier d’équivalence en France pour obtenir une inscription dans une filière de ses fantasmes, alors qu’il n’avait pas le niveau (il a été obligé de décrocher pour niveau insuffisant).

Son thuriféraire attitré, qui a falsifié une licence pour rentrer aux impôts et qui, bénéficiant de leurs pratiques de connivence et malhonnêteté, au lieu de rejoindre son poste à Abengourou, s’est arrangé avec les magouilles de Soro, pour se faire détacher à l’Assemblée nationale où il était payer à glander et à ne rien faire.

Une bande de petits imposteurs, à l’image de leur mentor Guillaume Soro qui fait écrire dans son dossier administratif de recensement qu’il est politologue, alors qu’il s’est fait chasser de Paris 8, après un mois de cours pour niveau insuffisant, et il prétend être enseignant alors qu’il n’a jamais validé le concours d’ENS ni enseigné quoi que ce soit de toute sa vie, même dans un lycée.

A LIRE AUSSI : Les pro-Soro chez Bédié: après Alphonse Soro, Franklin Nyamsi chez le président du PDCI à Paris

Dites à Franklin Nyamsi d’arrêter cette usurpation honteuse de titre. Il est Franklin Nyamsi professeur de philosophie des lycées et collèges, ce qui n’est pas à confondre avec professeur Franklin Nyamsi, qui est un titre universitaire après celui de maître de conférences. Finalement on voit que cette bande de petits agitateurs n’est constituée que d’imposteurs, de menteurs , de tricheurs et de brasseurs de vent.

Doumbia Major s’en prend à Alain Lobognon

Un tricheur patenté qui s’est fait renvoyer de l’URES de Daloa (actuelle ). , il a été pris en flagrant délit de tricherie à un examen de grand tirage et qui nous suppliait en son temps de négocier auprès des enseignants, pour sa réintégration, se présente aujourd’hui comme président d’un parti dit des valeurs nouvelles () qui défend Soro. Puff un tricheur va défendre quelle valeur nouvelle dans ce pays ?

Voilà la bande de tricheurs et d’imposteurs qui forme le Comité poubelle, pardon comité politique sans statut administratif, de Guillaume Soro.

A LIRE AUSSi : Guillaume Soro: l’APF a mis le pouvoir « à la disposition de ceux dont le projet est désormais de m’anéantir, me broyer »

La raclure d’une génération, qui a profité d’une situation de désordre qui régnait dans le pays pour occuper des fonctions par la force, dans un environnement de guerre et de conflit politique. Des gens qui ne peuvent prospérer que dans des situations de désordre, qui n’ont pas compris que dans un pays normal, ils font partie des rébus de la société, parce qu’ils sont tous des décrochards.

Ils vivent dans l’illusion, en croyant dans leurs delires que des gens dotés d’un cerveau sain et normal peuvent leur confier leur avenir et leur destin, dans un pays en situation normal.

C’est le jeu démocratique normal qui va leur permettre de prendre conscience de ce qu’ils sont en réalité. Parce que tant que quelques affamés chantent encore leur nom pour leur soutirer quelques sous de l’argent public qu’ils ont volé pendant la période de désordre que notre pays a connue, ils continuent de croire qu’ils sont aimés par le peuple. Vivement 2020, pour permettre à ces imposteurs de se réveiller et de sortir de la prison du rêve dans lequel ils vivent.

Personnalités liées avec l’article