Doumbia Major: « il faut que le PDCI et Ouassenan Kone s’expliquent sur le dossier Kragbe »

Pour Doumbia Major, ceux qui parlent de démocratie au n’ont rien de démocrates dans leurs âmes et devraient s’expliquer sur le dossier Kragbe.

Ils disent de leurs anciens alliés du qu’ils sont mauvais, parce que quand tu refuses d’entrer dans leur parti ils t’arrachent le tabouret. Personne ne devrait perdre son poste parce qu’il refuse d’être membre d’un parti.

Mais, nous qui sommes les anciens, avons le devoir moral d’informer la jeunesse sur la vérité historique, pour qu’elle sache que ceux qui parlent de démocratie aujourd’hui au PDCI n’ont rien de démocrates dans leurs âmes.

LIRE AUSSI: Adjoumani à Maféré: « l’opposition veut se servir de la réforme de la CEI pour créer un problème »

Ces gens là, quand ils géraient la Côte d’Ivoire sous le régime du parti unique, lorsque tu refusais d’être membre du PDCI ou de payer la carte du PDCI, soit on t’emprisonnait soit on te tuait comme ce fut le cas de dont le crime impardonnable a été la création d’un parti politique.

Ils ont fait attacher Kragbe qu’ils avaient préalablement mis nu, et l’ont traîné avec une bâchée, sur la route jusqu’à ce que mort s’en suive.

LIRE AUSSI: Steve Beko aux « GOR »: « Si nous n’y prenons garde, le PDCI va nous voler le leadership de l’opposition »

Ouassenan Kone, membre du bureau politique actuel du PDCI, qui a conduit les opérations militaires sur le terrain, devrait s’expliquer sur ce dossier.

La vraie réconciliation ne peut faire l’économie de ce sang d’autres ivoiriens versé par le PDCI qui dans sa représailles aurait massacré plus de 5000 personnes. Le PDCI devrait demander pardon à la nation pour ces massacres perpétrés contre d’autres ivoiriens.

Personnalités liées avec l’article