Frais annexes dans le secondaire en Côte d’Ivoire, le combat de l’UDENSCI

L’ plaide pour l’harmonisation des frais annexes dans le secondaire en fixés par le gouvernement en dehors des frais d’inscription.

“Les frais annexes ou les frais complémentaires fixés dans les différents lycées publics et les collèges privés doivent être harmonisés par le gouvernement pour permettre aux parents d’élève de régler dans les délais la scolarisation de leurs enfants”, a souhaité le secrétaire général adjoint 2, Nicodème Dadié Bogué.

“L’article 3 de l’arrêté ministériel portant harmonisation des frais d’inscription, des frais annexes et des frais complémentaires dans les établissements scolaires privés laïcs et confessionnels de la République, stipule que les frais annexes correspondent à diverses prestations fournies par l’établissement à l’ensemble des élèves. Ces frais sont fixés de 0 à 37 000 CFA par élève, par année scolaire”, a-t-il indiqué.

A LIRE AUSSI : De l’indépendance à 2019, voici les taux de réussite du Bac en Côte d’ivoire

L’UNDESCI recommande, par ailleurs, aux fondateurs des collèges et au proviseurs de lycées d’appliquer les décisions arrêtées par les autorités pour garantir le droit à l’éducation à chaque citoyen.

M. Dadié condamne les mauvaises pratiques de certains proviseurs de lycées et de fondateurs d’établissements privés, contraignant des parents d’élèves à débourser des sommes exorbitantes en dehors des frais d’inscription et de réinscription fixés à 6000 francs CFA.

A LIRE AUSSI : Depuis Abengourou, Diomandé Vagondo dévoile sa mission à la tête du ministère de la sécurité

Créée en 1999, par , l’UDENSCI a été aussi dirigée à partir de 2007 par le président actuel de la centrale Plateforme nationale, , a-t-on appris.

La rentrée scolaire a d’ailleurs démarré le 9 septembre sur toute l’étendue du territoire national, rappelle-t-on.

Personnalités liées avec l’article