France : une rentrée scolaire en plein reconfinement et dans un contexte sécuritaire tendu (SYNTHESE) – Actualités 02/11/2020

avion

ACTUALITES , 2 novembre 2020 (Yeclo avec Xinhua) — Des millions d'élèves français ont repris lundi le chemin de l'école, dans un contexte sanitaire et sécuritaire tendu, marqué à la fois par un retour au et l'assassinat d'un professeur à Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines, à l'ouest de Paris.

Après deux semaines de vacances de la , la rentrée scolaire a été marquée ce lundi par un hommage au professeur Samuel Paty tué le 16 octobre dernier, par un terroriste.

Le français et le de l'Education Jean Michel Blanquer étaient à Conflans-Sainte-Honorine pour l'hommage à Samuel Paty. Le chef du gouvernement et son ministre se sont d'abord rendus au collège du professeur assassiné, pour échanger avec l'équipe pédagogique, avant d'assister quelques heures plus tard à l'hommage dans une école primaire non loin dudit collège.

Dans ce contexte de menace terroriste, le protocole sécuritaire a été renforcé aux abords des écoles, considérées comme des lieux sensibles. « Il n'y a pas de menace ciblée sur des établissements scolaires mais notre vit depuis plusieurs semaines sous le coup de menaces terroristes », a indiqué lundi sur les ondes de la radio RMC, le ministre de l'Intérieur Gérard Darmanin.

Outre les questions sécuritaires, la rentrée intervient en plein reconfinement décidé après une forte propagation du dans l'Hexagone. Le reconfinement a entraîné un renforcement du protocole sanitaire dans les écoles, collè et lycées pour lutter contre la recrudescence de l'épidémie. Le nouveau protocole sanitaire rend ainsi le port du masque obligatoire dès l'âge de 6 ans au lieu de 11 ans.

Il prévoit entre autres, des arrivées et départs décalés à l'école, des récréations par groupe, le respect de la distanciation à la cantine. L'objectif est de limiter le brassage entre les classes. A cela s'ajoute des gestes barrières comme le lavage fréquents des mains, la désinfection des tables, des chaises et des poignées de portes, ainsi que l'aération fréquente des salles de classes.

Le taux de positivité des tests COVID-19 s'élève désormais à 20,4 % en . Selon le dernier bilan épidémiologique de Santé publique France, 46.290 nouveaux cas positifs au COVID-19 ont été diagnostiqués en 24 heures. Au niveau des hôpitaux, 3.569 patients COVID-19 sont actuellement en réanimation dont 126 admissions enregistrées en une seule journée, et 231 personnes sont décédées au cours des dernières 24h selon l'Agence publique de la Santé. Fin

Written by Yeclo avec Xinhua

Attaque du cortège du Ministre du Budget : l’Adjudant Sanogo Seydou toujours introuvable

La jeunesse appelle au calme face à Zuenoula