G5 Sahel : Roch Kaboré passe la main à El Ghazouani

Mohamed Ould El Ghazouani va succéder à Roch Marc Christian Kaboré à la tête du G5 Sahel ce mardi 25 février 2020, à Nouakchott, en Mauritanie.

Selon le communiqué transmis, la passation de charge entre les présidents Kaboré et El Ghazouani  aura lieu au cours de la 6e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat du G5 Sahel, qui va se tenir mardi à Nouakchott, en Mauritanie.

Le texte précise que durant son mandat, le président burkinabé, n’a eu de cesse d’interpeller la communauté internationale sur la nécessité d’unir les forces pour combattre le terrorisme à travers  la mobilisation de moyens conséquents.

«De Ouagadougou à Abu Dhabi, en passant par Yokohama, New York, Sotchi, Addis Abeba, Biarritz.., le chef de l’Etat burkinabé a porté la voix des peuples du Sahel, pour une plus grande solidarité de la communauté internationale », note le texte

LIRE AUSSI: Sommet de la Cedeao à Ouagadougou: 500 milliards pour lutter contre le terrorisme

Le président Roch Marc Christian Kaboré a été désigné le 5 février 2019 par ses pairs du G5 Sahel, pour assurer la présidence en exercice de l’organisation regroupant cinq pays à savoir le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.

Le nouveau président du G5 Sahel Mouhamed Ould Cheikh El Ghazouani, avait indiqué lors du Forum de la Paix et la Sécurité à Dakar en novembre 2019 à Dakar  que toute tentative de lutte contre le terrorisme qui se veut efficace devrait intégrer résolument la résolution de la crise libyenne afin de combattre plus efficacement le terrorisme au Sahel.

LIRE AUSSI: Burkina : des terroristes neutralisés par des soldats burkinabè à Salmossi

Le mandat de la présidence en exercice du G5 Sahel dure une année. Avant le Burkina Faso, le Niger avait assuré la présidence, à l’issue du sommet des chefs d’Etat, tenu à Niamey, le 6 février 2018.

Personnalités liées avec l’article