G7: Pourquoi la France, les Etats-Unis, l’Allemagne… ne veulent pas de la Russie au sein d’un G8 ?

Les dirigeants du , souhaitent « renforcer le dialogue et la coordination » avec la Russie mais jugent prématurée sa réintégration au sein d’un .

Selon une source diplomatique, la , les , l’, le , le et le « se sont accordés sur l’idée que le G7 renforce le dialogue et la coordination avec la Russie sur les crises actuelles, mais ont acté qu’il était trop tôt pour remettre les Russes autour de la table ».

La Russie a été exclue en 2014 du sommet suite à l’annexion de la Crimée. Lors de son entretien avec le président russe le 19 août, le chef de l’Etat français Emmanuel Macron avait déclaré qu’un retour de la Russie au sein du format G8 était « pertinent à terme » mais qu’il fallait pour cela « qu’une solution soit trouvée en lien avec l’Ukraine sur la base des accords de Minsk ».

A LIRE AUSSI : Nestor Koffi: « Ouattara est le plus grand orpailleur clandestin politique »

Selon plusieurs médias français dont Franceinfo et BFMTV ce dimanche, le président américain se serait dit favorable à une réintégration de la Russie au G8, estimant que cela était « bien plus sensé », mais la France, le Royaume-Uni et le Canada se seraient montrés plus réticents.

A LIRE AUSSI : Une maladie non identifiée à Dianra: Aka Aouélé mobilise ses équipes

La crise en Ukraine est l’un des sujets évoqués lors de ce sommet du G7 qui se tient à Biarritz du 24 au 26 août. Tous les membres du groupe ont donné leur feu vert à un nouveau sommet au format « Normandie » entre la Russie, la France, l’Allemagne et l’Ukraine « à l’automne », selon plusieurs médias français.