Guinée: 9 morts dans les manifestants à Conakry

Les manifestations du 14 octobre 2019 à travers la ont fait neuf morts et de nombreux blessés, dont certains dans un état critique.

Le gouvernement guinéen a affirmé, dans un communiqué, qu’après vérification auprès des services sécuritaires et hospitaliers, neuf cas de décès dont huit à sont enregistrés, ainsi que de nombreux blessés.

« C’est avec regret que le gouvernement a constaté les récentes manifestations non autorisées dans certains quartiers de Conakry et de l’intérieur du pays qui, en plus des dégâts matériels importants, ont engendré des conséquences tragiques », a indiqué le communiqué.

LIRE AUSSI: Sang versé chez Bédié : Alain Lobognon crache ses vérités au RHDP

Le gouvernement a condamné « fermement les actes de violence orchestrés ces derniers jours et réaffirme son engagement à garantir la sécurité des biens et des personnes dans notre pays ». A présent, le calme est revenu sur la quasi-totalité du territoire national et les forces de maintien de l’ordre s’évertuent à normaliser la situation dans les zones ou des échauffourées persistent.

LIRE AUSSI: Guinée: 15% des revenus miniers pour lutter contre la pauvreté

Sur instruction du président , le Premier ministre a ordonné à l’ensemble des services compétents, de prendre toutes les dispositions idoines afin de faire toute la lumière sur les circonstances de ces décès et de traduire en justice les personnes impliquées. Le gouvernement a adressé ses condoléances aux familles éplorées ainsi qu’au peuple de Guinée.

Personnalités liées avec l’article