Henri Konan Bédié: ses chantiers du futur pensés par Tidjane Thiam

« Les chantiers du futur », c’est le titre d’un article signé Lambert Kouassi dans Fraternité Matin sous la présidence d’.

Comme promis, le président Henri Konan Bédié a immédiatement donné le coup d’envoi des travaux du futur, au lendemain des consultations générale de l’année dernière.
Un certain nombre de travaux baptisés les 12 travaux de l’Éléphant d’Afrique ont été répertoriés.

On relève l’autoroute à péage Abidjan-Yamoussoukro. À travers l’instauration du péage, on cherche le financement de l’aménagement du tronçon Singrobo-Yamoussoukro en autoroute 2+2 voies. Il s’agit aussi de contribuer au développement du réseau routier revêtu grâce au versement par le concessionnaire d’un droit d’usage à l’Etat. La Banque européenne d’investissement et la Caisse française de développement sont prêtes à mobiliser les fonds nécessaires à la réalisation de ce projet.

LIRE AUSSI: Titrologie 29 octobre 2019: une revue de presse ivoirienne

Les autres projets ont pour noms le complexe olympique d’Abidjan, le parc des expositions d’Abidjan, le pont à péage de Jacqueville sur la lagune Ebrié, la 3e Centrale thermique d’Abidjan, l’abattoir d’Abidjan-Anyama, le train urbain d’Abidjan, la modernisation, l’extension et la concession de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny, le pont à péage Sud-Banco à Abidjan, le pont à péage Riviera-Marcory et la voie express à péage Abidjan-Bassam.

Au cours d’un point de presse fait récemment par le premier ministre, a été clair. Des financements ont été déjà acquis pour certains projets notamment l’autoroute Abidjan-Yamoussoukro, l’Aéroport d’Abidjan. Par ailleurs, les ponts et voies express suscitent des intérêts sur les investisseurs telles la BEI (Banque européenne d’investissement), la Caisse française de développement, la BAD, la BOAD… La plupart des travaux qui démarrent avant la fin de cette année doivent reprendre fin en 1998.

Effectuons ensemble ce voyage dans la Côte d’Ivoire du futur que nous a proposé récemment le DG du BNETD ( ex-Grands Travaux) . Il débute par un aéroport international Félix Houphouët-Boigny entièrement rénové, doté d’équipements et des technologies les plus performants d’Afrique.

LIRE AUSSI: Titrologie 25 octobre 2019: une revue de presse ivoirienne

Au sortir de cet aérogare, une voie express vous conduira à Cocody en 5 minutes. Par un superbe pont enjambant la lagune Ebrié sur 1850 m. Si vous voulez aller à la plage, la voie express Abidjan-Bassam vous y mènera. Quant à Jacqueville, c’est par le pont de 460 m que vous y arriverez. Adieu les vieux Bacs. Pour aller à Yamoussoukro, il y a l’autoroute du Nord. Vous pouvez transiter à la gare routière inter-urbaine d’Abidjan.

Le weekend peut-être consacré au stade olympique d’Abidjan, ou à l’abattoir d’Abidjan, pour un peu de viande fraîche grâce à l’électricité bon marché de la 3e centrale thermique d’Abidjan.

LIRE AUSSI: Le CHU de Yopougon fermé: voici où se rendre désormais

Le dimanche, le train urbain d’Abidjan vous permettra de traverser la ville pour le Parc des Expositions. Ainsi se présentera la Côte d’Ivoire du futur dont les sentiers et chantiers sont ouverts depuis l’année dernière.


Personnalités liées avec l’article