Kandia Camara met le directeur de NEI/CEDA au fauteuil blanc

a évoqué le 1er octobre 2019 avec , DG de , les coquilles dans les manuels scolaires Mon cahier quotidien CP1-CP2.

La ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara, a échangé, lundi 1er octobre 2019, avec le directeur général des Editions NEI/CEDA, Dominique Leboulch , sur les coquilles contenues dans les manuels scolaires, et le processus de leurs corrections.

Avec Dominique Leboulch, la ministre Kandia a évoqué les coquilles introduites dans les manuels scolaires des cours élémentaires première et deuxième année (CPI et CP2).

Une négligence du DG de NEI-CEDA ?

Selon un communiqué de son cabinet parvenue mercredi à YECLO.com, la ministre a situé le directeur général sur les conséquences et l’ampleur d’une telle négligence de la part de la maison d’édition, qui met à mal la sérénité en cette rentrée scolaire et qui doit être corrigée dans un bref délai.

LIRE AUSSI: BAC 2019 France: des jurys refusent de délibérer sur les résultats

Elle a exigé que NEI/CEDA remplacent dans les meilleurs délais ces ouvrages selon leur cahier de charge. L’activation du comité de lecture et de correction devrait permettre de corriger ces erreurs et leur prise en compte dans la réimpression de nouveaux manuels.

NEI-CEDA responsable et pas le ministère de Kandia Camara ?

« Nous avons rencontré Madame le Ministre pour lui témoigner notre soutien et notre étonnement. Il est intolérable qu’une société comme la nôtre puisse produire des ouvrages à distribuer à des enfants du primaire avec ces fautes”, a déclaré Dominique LeBouch à l’issue de l’audience, reconnaissant « l’entière responsabilité » de sa maison pour cette erreur technique qui ne concerne en rien les services du ministère.

LIRE AUSSI: MTN Côte d’Ivoire confirme la démission de Freddy Tchala, son DG

Un plan d’action a été élaboré et son calendrier d’execution sera mis à la disposition du ministère, cette semaine, pour une « correction immédiate » de toute la collection du CPI au CM2, a-t-il promis, annonçant une enquête interne pour situer les responsabilités.

Le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle a observé dans le livret « Mon cahier quotidien, revu et corrigé » des erreurs d’orthographe pour les classes de cours préparatoires 1ere et 2e année « version 2019, de NEI-CEDA” rapelle-t-on.

Personnalités liées avec l’article