Kani : mort d’un paysan par noyade

Bourahima Doumbia, paysan, à Kani, est mort le mardi 18 février 2020 par noyade au cours d’une baignade dans un étang à Massasso.

Doumbia et deux de ses amis, après les travaux champêtres, ont décidé d’aller se baigner, rapportent les témoignages, indiquant que c’est au cours de cette partie de baignade que le jeune homme s’est noyé.

Des recherches entreprises par de bonnes volontés ont permis de repêcher son corps.

LIRE AUSSI: Accusé de sorcellerie, le chef de village de Diapléan échappe à un lynchage

La gendarmerie a ouvert un enquête après avoir procédé au constat d’usage.

Personnalités liées avec l’article