Koua Justin:  » Venance Konan tu as occasionné par tes écrits, 75 fosses communes dans le pays Wê… »

Koua Justin et Venance Konan

Le Président de la Jeunesse EDS, plateforme de l’opposition ivoirienne,  a répondu aux déclaration de sur génocide wê.

« Venance Konan. Aventurier politique. Il prit, dès le commencement de cette crise, en 2002, non par conviction, mais par besoin d’argent, la tête d’un groupe d’intellectuels avec pour mission de distiller la haine dans l’opinion, de dresser les ivoiriens les uns contre les autres.

Partisan du principe de la politique des armes, il prône un pouvoir despotique, seul capable à ses yeux de reconstituer une société organique. Pour combattre la démocratie, née de la Refondation, il adhère aux armes. Et devient le chantre du despotisme.

Partisan du despotisme absolu dans notre pays, il se bat par la voix, la plume et l’épée. En tant que démarcheur de la haine, ses écrits ont contribué aux tueries massives dans le pays et spécifiquement dans l’ouest. Sa haine a fait le lit du génocide wê.

Range donc ta plume

N’ayant pas été capable de conserver un équilibre significatif entre son militantisme au et son métier d’information et de formation du peuple, il a occasionné, par ses écrits, 75 fosses communes dans le pays wê, 30,089 wê méchamment assassinés.

Non content de son bilan qui devrait provoquer , en principe, un procès de conscience, de sa conscience droguée et torturée, il devient la bouche de fer du despotisme dans notre pays. Et dans sa sale gueule, il déclame, sous l’effet des stupéfiants :  » Il y a eu beaucoup de victimes, beaucoup de témoins et ces personnes qui s’interrogent sur cet acquittement. « , parlant de Mon Grand Maître.

Non, Sale Gueule, votre RHDP est une idée fausse, des hectolitres de sang ont été versés en son nom. Le RHDP est le fourrier de la guerre qui a meurtrie le pays. Notre pays.

A LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire: Justin Koua allume le gouvernement « ils voient le pays en boutique cette république des boutiquiers »

Intègre que la Côte d’Ivoire se réjouit de l’acquittement de son Guide . Il vient guérir les coeurs meurtris. Recréer la cohésion sociale. La paix dans le pays. La réconciliation entre tous les fils et filles de la nation.

Range donc ta plume. Et vas te brosser. Pour qu’au moment de la fête en hommage au Président GBAGBO, mon Grand Maître, tu n’enrhumes pas le peuple.

Dieu aime GBAGBO ! »

Personnalités liées avec l’article