La dépouille du jeune Barthélémy Guibahi, retrouvé mort dans le train d’atterrissage rapatriée, vendredi

La dépouille du jeune Barthélémy Guibahi, retrouvé mort dans le train d’atterrissage le 7 janvier, sera rapatriée, le vendredi 21 février 2020 à Abidjan.

« Le rapatriement du corps de notre jeune compatriote aura lieu le vendredi 21 février 2020 », a indiqué le porte-parole du gouvernement ivoirien Sidi Touré, à l’issue d’un Conseil des ministres, à la présidence de la République.

M. Touré a dit que « le gouvernement partage la douleur de la famille endeuillée et lui assure son entière disponibilité en ce moment de profonde affliction » et qu’en plus des frais afférents au rapatriement du corps, il entend « prendre entièrement en charge les frais d’organisation des funérailles du défunt ».   

LIRE AUSSI: Antoine Glaser sur France 24 : le retour probable de Gbagbo crée la « panique à Abidjan » et montre « un pouvoir ivoirien extrêmement inquiet »

Le ministre ivoirien des Transports Amadou Koné a rencontré, il y a quelques jours, la famille du défunt. Il a fait une communication au Conseil qui a adopté le rapatriement de la dépouille de Guibahi décédé dans le puits du train d’atterrissage du vol AF703 en provenance d’Abidjan et à destination de Paris le 7 janvier 2020.

Personnalités liées avec l’article