La résurrection des Éléphants après Côte d’Ivoire – Namibie ?

Grâce à un résultat de (4-1) contre la Namibie, la Côte d’Ivoire s’est qualifiée, le lundi 1er juillet 2019, pour les 8e de finales de la CAN.

Lancé dans le dos de la défense par Franck Kessié, c’est Max Gradel  qui ouvre le score  à la 39e mn (1-0). Le deuxième but ivoirien intervient à la 57e mn. Le capitaine ivoirien Sérey Dié, élu l’homme du match, décroche une lourde frappe à plus d’une trentaine de mètres, Ryan Nyambe dévie légèrement du crâne et trompe son gardien (2-0).

LIRE AUSSI: CAN 2019: Madagascar et le Nigeria en huitièmes de finales

La formation Namibienne réagit, à la 71e minute. Sur un mauvais dégagement du pied de , élimine , résiste à puis ajuste Gbohouo d’un plat du pied droit pour réduire le score à 2 but à 1.

A LIRE AUSSI : Les anciennes gloires du foot ivoirien tombent face au Rahimo FC

L’attaquant de Crystal Palace, , à la peine depuis le début de la rencontre, ne refuse pas cette fois la passe de Franck Kessié et fusille à la 85e mn, Junior Kazapua pour le troisième but (1-3). Trois minute après exploite un contre rapide mené par Franck Kessié pour aggraver le score à 4 buts à 1.

Classés 2e avec 6 points derrière le Maroc (7 points), les Eléphants se qualifient pour le 2e tour de cette compétition qui débute vendredi pour s’achever le 8 juillet.

Personnalités liées avec l’article