Le pouvoir RHDP et ses petits arrangements avec les textes : Un mauvais exemple pour le peuple

Le gouvernement ivoirien ne donne pas l'exemple en matière de respect de ses propres textes

Le pouvoir et ses petits arrangements avec les textes : Un mauvais exemple pour le peuple. Une réflexion d’André Silver Konan, journaliste-écrivain et éveilleur de conscience. A lire.

Personnellement, j’ai un grand problème avec les petits arrangements avec les textes dont est coutumier le pouvoir RHDP en Côte d’Ivoire. Ma position est que dès lors qu’on ne fait aucun effort, pour respecter des textes qu’on a soi-même pris, on n’a plus de légitimité, encore moins d’autorité, pour demander à son peuple d’être discipliné. Et cela se voit partout. Sur nos routes, dans nos administrations, nos centres de santé, à l’école, etc. La Côte d’Ivoire devient peu à peu et dangereusement, un désordre organisé, parce que le top management ne donne pas l’exemple.

Pouvoir RHDP et petits arrangements

Résumons. Nous n’étions déjà pas favorable à une nomination du tiers des sénateurs par le président de la République, cela nous paraissait anti-démocratique. Mais il a fallu ajouter à ce désaccord de fond, la frustration de forme, en rapport avec la violation des textes, puisque le président du sénat a été élu, sans le tiers du collège électoral.

De même, il ne vous a pas échappé que le gouvernement a annoncé que la rentrée solennelle du sénat aurait lieu le 12 avril prochain, à Yamoussoukro, pour coller avec l’agenda présidentiel ? Encore une violation de la constitution.

« dirigeant africain, si tu veux que ton peuple respecte les règles que tu fixes, commences par les respecter toi-même. Il n’y a pas de meilleure pédagogie que celle de l’exemple ! »

En effet, « L’ouverture de la session du sénat a lieu sept jours ouvrables après celle de l’assemblée nationale ». Ce n’est pas moi qui le dis, c’est la constitution de notre cher gouvernement qui le dit (article 94).

Il ne vous a pas échappé que Robert Beugré Mambé a été nommé ministre (jusque-là, je n’ai pas lu un décret annonçant la fin de sa mission, mais passons, on me dira que c’est une fin de fait) chargé de l’organisation des Jeux de la Francophonie, tout en conservant son poste de gouverneur du district ? Ce qui était en contradiction avec les textes sur les districts pris par le même gouvernement ?

Pédagogie de l’exemple

Il ne vous a pas échappé que pendant plusieurs mois la ministre de l’Enseignement supérieur Ly Ramata dirigeait l’université de Cocody ? Il ne vous a pas échappé que le nouveau médiateur de la République Adama Toungara est député-maire d’Abobo. On attend tous sa double démission et les élections dans sa circonscription.

Bref. dirigeant africain, si tu veux que ton peuple respecte les règles que tu fixes, commences par les respecter toi-même. Il n’y a pas de meilleure pédagogie que celle de l’exemple !

André Silver Konan

A lire du même auteur :

« Cher Isaac Dé, commencez à ‘démolir systématiquement’ la corruption dans votre propre maison » (ASK)

Personnalités liées avec l’article