Makosso Hamed Bakayoko: l’atalaku du Général pasteur

Hamed Bakayoko, ministre et maire d’Abobo, a reçu le mercredi 16 octobre 2019 plusieurs pasteurs de ladite commune, avec à leur tête le Pasteur Makosso.

Ils étaient plus de 120 hommes de Dieu avec à leur le Révérend Pasteur Makosso Camille, venus venus apporter leur soutien aux actions sociales au maire d’Abobo, Hamed Bakayoko.

 »Les hommes politiques, il y en a mais les hommes qui ont un cœur et qui sont capables de ressentir ce que quelqu’un ressent dans ses moments difficiles sont très rares (…) Quand nous arrivons au niveau de la mairie d’Abobo, quand le maire est là, tous les jeunes veulent s’accrocher à la clôture pour voir le maire et sentir sa présence parce les esprits parlent. Ces jeunes veulent sentir le caractère social du maire toujours prêt à se mettre à la disposition du peuple sans souvent attendre les moyens de l’Etat », a déclaré le Révérend Makosso.

LIRE AUSSI: Noel Akossi Bendjo: « Le bilan de Ouattara est extrêmement décevant »

Toujours selon lui: « les hommes politiques, il y en a mais les hommes politiques capables de pouvoir réagir avec le cœur sur le plan social sont très rares. Mais à Abobo, vous avez trouvé un homme qui est à vos petits soins. Nous connaissons des maires qui peuvent faire des mois sans aller au contact de la population, mais toutes les semaines, il est à nos cotés et cela doit être salué ».

LIRE AUSSI: Révélations de Debordo sur Sidiki Diabaté: « J’empêchais qu’Arafat marche avec lui parce qu’il était dans des pratiques occultes »

Prenant la parole le maire d’Abobo a invité les hommes de Dieu à se différencier des escrocs:  »Je sais qu’il y a beaucoup de critiques au niveau des pasteurs parce qu’on pense que certains d’entre vous manipulent les populations. Je vous invite à faire en sorte que votre rôle soit un rôle qui fasse progresser, qui aide nos compatriotes. C’est à vous de faire la différence entre ceux qui ne nous apportent aucun éclairage, qui sont des escrocs; qui se servent de la parole de Dieu pour manipuler les populations ».

Hamed Bakayoko

Personnalités liées avec l’article