Maroc: guerre contre la ranitidine dans les pharmacies

Le Maroc a décidé de retirer tous les médicaments contenant de la ranitidine enregistrés dans le pays, a-t-on appris le mercredi 25 septembre 2019.

Cette décision est basée sur les rapports de plusieurs agences pharmaceutiques étrangères, telles que la Food and Drug Administration (FDA) et l’Agence européenne des médicaments (EMA).

Ces rapports, qui concernent des médicaments contenant de la ranitidine utilisés pour réduire la sécrétion d’acide dans l’estomac, ont démontré que les médicaments en question contiennent des impuretés NDMA de la N-Nitrosodiméthylamine à faibles doses.

A LIRE AUSSI : Voici l’âge du 1er rapport sexuel en Côte d’Ivoire

La direction continue de mener les enquêtes nécessaires sur les médicaments contenant de la ranitidine afin de s’assurer de leur conformité aux normes internationales établies par le Laboratoire national de contrôle des médicaments, accrédité par l’Organisation mondiale de la santé et par la Direction européenne de la qualité des médicaments et des soins de santé (DEQM)

Personnalités liées avec l’article