Le Pr de droit Martin Bléou met fin au débat : La nouvelle constitution ne permet pas un 3è mandat de Ouattara

Alassane Ouattara a été réélu, pour un 2è et dernier mandat constitutionnel en octobre 2015
Alassane Ouattara a été réélu, pour un 2è et dernier mandat constitutionnel en octobre 2015

Dans le cadre du renforcement de leurs capacités, les élus du ont été instruits par , Professeur de droit constitutionnel le lundi 5 novembre 2018 à la maison du parti à Abidjan- sur la constitution Ivoirienne.  »Éclairer les élus du PDCI RDA sur leurs fonctions liées à la Constitution », tel était l’objectif du séminaire.

Selon l’homme de droit, s’arroger le droit de faire un troisième mandat est anti-constitutionnel. Il l’a exprimé en ces termes : « (…) Cette position est fragile. Car l’adoptant ou la présentant, l’on oublie qu’il ne s’agit pas d’un principe nouveau. C’est un principe ancien qui a été consacré déjà par la Constitution de 2000 et que la Constitution du 08 novembre 2016 s’attache simplement à reprendre.

A lire aussi : Décès en cascades d’opposants : Le groupe parlementaire PDCI appelle ses cadres à la « vigilance »

Et c’est en conséquence du principe qui s’applique de façon continue de 2000 à aujourd’hui et au-delà». Pour lui, celui qui a pu obtenir déjà deux mandats sous les Constitutions antérieures et notamment de la Constitution de 2000, ne peut en aucune manière lutter un troisième mandat. Poursuivant, le professeur de Droit Constitutionnel s’est voulu très clair, la constitution interdit d’aller au delà de 2 mandats. Cependant pour s’en rendre compte, il ne faut pas s’en tenir seulement qu’au corps du texte.

«Allons à l’esprit de la Constitution pour comprendre que le principe posé s’oppose à ce que l’on puisse exercer plus de deux mandats. (…) Je précise que la Constitution posant le principe depuis 2000, ce principe a cours jusqu’à maintenant, et l’on ne peut en aucune manière s’arrêter à la seule Constitution de 2016 pour s’attirer le vœu d’avoir un troisième mandat », a soutenu le Professeur Martin Bléou. Notons que c’est la deuxième fois en deux semaines que Martin Bléou est l’invité des élus du PDCI-RDA.

Roxane Ouattara

André Silver Konan : « Aucune constitution ne permet à Ouattara d’être candidat éligible en 2020 »