MUGEFCI-CMU, l’opération « bandeaux rouges » lancée : les fonctionnaires sur le pied de guerre

L’opération “bandeaux rouges” initiée par des enseignants pour protester contre l’arrimage de la à la est lancée à Séguéla.

Au lycée moderne Dominique Ouattara, le plus grand de la région du Worodougou avec 94 professeurs, moins d’une dizaine d’enseignants ont arboré le bandeau rouge, signe de leur adhésion au mouvement.

« Ce n’est pas encore le grand enthousiasme », a fait savoir le délégué local du Syndicat national des enseignants de l’Education nationale, de la (), Doumbia Abou, qui justifie le peu d’engouement par les mesures restrictives prises l’an dernier à l’encontre des grévistes.

LIRE AUSSI: Billon: « le jour où Ouattara se retirera, le RHDP sera détruit »

Débutée lundi, cette opération est censée s’achever jeudi par des marches sur l’ensemble du territoire national et par la remise de motions de protestation au corps préfectoral.

Dans le domaine de la santé, le mouvement est inexistant, a-t-on pu observer au Centre de santé urbain Dominique Ouattara et au Centre hospitalier régional (CHR).

LIRE AUSSI: CMU Côte d’Ivoire: que risquent les fonctionnaires non enrôlés ?

Effective depuis le 1er octobre, la CMU, le régime légal de base en Côte d’Ivoire, rencontre des difficultés surtout dans l’arrimage des régimes complémentaires à celle-ci, rappelle-t-on.

Personnalités liées avec l’article