« On souffre, on souffre trop. Le pays est tombé bien bas. Pardon Papa Bédié, viens nous sauver »

Solange Konan, Présidente de l’UFPDCI Paris Yvelines, a lancé un cri du cœur à Henri Konan Bédié face à la situation politique en Côte d’Ivoire.

Le 19 janvier 2020 à Paris, à l’occasion du Nouvel An et dans le cadre de ses activités de mobilisation et d’animation du parti, les femmes de l’UFPDCI de la Délégation Générale PDCI Paris Yvelines ont organisé un pot du Nouvel An militant et de meilleurs vœux. Elles ont saisi l’occasion de cette cérémonie pour adresser leurs vœux au Président Henri Konan Bédié et lancer un cri du cœur.

S.E.M. Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA,

Nous entamons l’année 2020, année électorale en Côte d’Ivoire, dans des conditions de vives tensions sociales et de peur généralisées.

La situation socio-politique du pays est inquiétante : tant le déni de justice, la dictature, les arrestations arbitraires, le gaspillage de deniers publics en propagande, les déguerpissements sans recasement des populations, les décès par maladie louche … sont notre lot quotidien. Cette situation insupportable pousse même des mineurs à prendre des risques démesurés pour fuir le pays.

LIRE AUSSI : Soro se prend pour de Gaulle et veut organiser la résistance en Côte d’Ivoire depuis Paris : voilà ce qu’il a dit au JDD

Monsieur le Président, on souffre, on souffre trop. Le pays est tombé bien bas. Pardon Papa Bédié, viens nous sauver !

Viens pour que nous retrouvions espoir et que nous refermions la parenthèse de la mauvaise gouvernance, des tabourets, de l’insécurité, de la CEI et de la justice aux ordres.

Nous comptons sur vous. C’est pour cela que vous êtes notre seul et unique candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2020 et ce n’est pas négociable !

Pour réussir la réconciliation, l’unité nationale, le retour de tous les exilés, ainsi que la libération de tous ceux qui sont illégalement détenus, du président Gbagbo, Blé Goudé et l’arrêt des poursuites contre les membres de GPS, c’est vous qu’il faut à la tête du pays.

LIRE AUSSI : Sidi Touré formel : « il n’y a pas de prisonniers politiques en Côte d’Ivoire »

Nous, femmes de l’UFPDCI de la Délégation Générale PDCI-RDA Paris-Yvelines, avec le soutien de notre Délégué Général Diomande Youdé Adama, adressons, à vous, à votre épouse et à tous ceux qui vous sont chers, nos meilleurs vœux pour 2020. Que DIEU vous garde et vous inspire toujours.

Nos souhaits vont aussi aux membres du Secrétariat Exécutif et particulièrement au Professeur Kakou Guikahué Maurice, SE en Chef, à Monsieur Ehouman Bernard. Nous n’oublions pas Madame Coulibaly Sita et toutes les braves femmes dynamiques, déterminées du PDCI-RDA.

LIRE AUSSI : Présidentielle 2020 : les conditions et le message des évêques catholiques de Côte d’Ivoire pour des élections transparentes et apaisées

Nous espérons une Côte d’Ivoire de paix, de justice et de développement avec vous comme guide éclairé. Nous sommes prêtes à Paris, à nous investir pleinement pour la victoire en octobre 2020.

Personnalités liées avec l’article