Patrick Achi : L’histoire d’un double parrainage PDCI et RHDP

Patrick Achi

Présenté comme candidat à double casquette, puis comme candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix ( d’), bel et bien candidat (Parti démocratique de Côte d’Ivoire) et RHDP. L’histoire d’un double parrainage.

Contrairement à tout ce qui avait été dit concernant la position « flottante » de Patrick Achi, la publication des listes retenues par la Commission électorale indépendante (CEI) fait éclater la vérité sur le statut réel du secrétaire général de la présidence.

A lire aussi : Rupture avec Ouattara : Duncan et 4 ministres se rebellent contre Bédié

En réalité, fidèle à sa philosophie du consensus et partisan de la réconciliation entre ses deux patrons, Henri Konan Bédié, président de son parti, le PDCI et Alassane Ouattara, président de la République, il a obtenu le parrainage aussi bien de son parti, que du RHDP. En définitive, deux membres du gouvernement issus du PDCI ont obtenu le double parrainage, pour ces régionales : Avec Alain Richard Donwahi dans la Nawa et Patrick Gerôme Achi dans la Mé.

Dans cette région où il a été élu président du conseil régional en 2013, sous la bannière du RHDP, Achi, 63 ans, aura face à lui, Camille Séka Atsé, 62 ans et Benjamin Yapo Atsé, 67 ans, ancien ministre (FPI) de l’Enseignement technique. Les élections municipales et régionales se dérouleront le .

A ces régionales, les candidatures indépendantes sont au nombre de 41, contre 26 pour le parti unifié RHDP, 17 pour le PDCI, 2 pour les doubles parrainages PDCI-RHDP et 2 pour le FPI. Au total, 88 dossiers ont été validés par la CEI de Youssouf Bakayoko.

Roxane Ouattara

Exclusif / Elections régionales 2018 : Voici la liste des 31 candidats RHDP