Portrait : Umaro Sissoco Embalo, nouveau président de la Guinée-Bissau

Umaro Sissoco Embalo a été proclamé vainqueur de la présidentielle de 2019 en Guinée-Bissau, avec 53,55 des suffrages. Voici son portrait avec YECLO.com

Umaro Sissoco Embalo, qui a été proclamé vainqueur de la présidentielle en Guinée-Bissau, avec 53,55 des suffrages, est un général de brigade de réserve.

Né à Bissau, la capitale de la Guinée-Bissau, le 23 septembre 1972, il a passé son enfance à Gabu (est du pays) où il a commencé l’école primaire.

Spécialiste des questions africaines et du Moyen-Orient, il est conseiller de plusieurs chefs d’Etat africains.

Diplômé en relations internationales

Il est titulaire d’un diplôme en relations internationales de l’Institut supérieur des sciences sociales et politiques de l’Université technique de Lisbonne au Portugal.

LIRE AUSSI : Présidentielle 2019 en Guinée-Bissau: voici la liste définitive des candidats

Il a été étudiant en master et PhD en relations internationales et sciences politiques à l’Université Complutense de Madrid en Espagne.

Il a également suivi des cours de Défense nationale au Centre d’Etudes supérieures de Défense d’Espagne et de renseignement militaire à Tel Aviv, au Center Strategic Security.

Premier ministre en 2016

Nommé Premier ministre le 18 novembre 2016 par le président bissau-guinéen José Mario Vaz, il a démissionné le 12 janvier 2018.

LIRE AUSSI : La crise en Guinée-Bissau au menu du sommet de la CEDEAO à Niamey

En août 2018, Umaro Sissoco Embalo et un groupe de dissidents du Parti Africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) ont fondé le Mouvement pour l’Alternance démocratique (MADEM-G15), qui a porté sa candidature.

Qualifié pour le second tour, il a réussi à obtenir le soutien des principaux candidats malheureux au premier tour largement remporté par son adversaire Domingos Simoes Pereira.

Personnalités liées avec l’article