Pourquoi Bédié n’est pas rentré le mardi ? les explications de Seri Bi N’Guessan

Seri Bi N’Guessan, du PDCI-RDA, a donné des explications, le mercredi 18 septembre 2019, sur le report du retour du président Bébié, à Abidjan.

Mardi, le président Bédié devrait rentrer en Côte d’Ivoire, que s’est-il passé pour qu’il reporte son voyage. Des militants s’interrogent. Est-ce une question de santé? Qu’est-ce qui explique qu’il ne soit pas venu ?

Déjà sans sortir de secret, lors de la réunion préparatoire du Secrétariat exécutif qui a été élargi, lundi dernier, aux délégués du district d’Abidjan, le secrétaire exécutif avait clairement dit : « prenons les dispositions et quand la date exacte sera fixée, nous mettrons donc en œuvre tout ce qu’on aura décidé comme actions à mener. Notamment, actions de mobilisation etc. Et quand nous sommes sortis, compte tenu de ce que nous avons comme outils de communication entre les délégués, on a quand même décidé de ne pas enclencher l’action de communication.

A LIRE AUSSI : Said Penda après l’appel de Bensouda: « Gbagbo ne retournera pas en Côte d’Ivoire avant cinq ans »

Ça veut dire que c’était prévisible certainement qu’au niveau du programme du président Henri Konan Bédié, il pourrait avoir quelques contraintes. Donc, ce n’est pas une question de santé, c’est un problème de calendrier. Vous voulez que je rêve ? Pourquoi pas, le fait de la décision de La Haye qui vient de tomber.

A LIRE AUSSI : Affaire logo du PDCI utilisé par le RHDP: Bédié passe à l’offensive

Pourquoi pas, le président (Ndlr: Bédié) ne pourrait pas attendre et aller voir un peu son cadet Gbagbo, voir son moral avant de venir, par exemple ? Je ne dis pas que c’est une position… mais loin de penser que c’est une question de santé etc. Il peut y avoir beaucoup d’autres paramètres, mais dans tous les cas, le président Henri Konan Bédié viendra. Nous, nous avons déjà arrêté toutes les actions potentielles à mener.

A LIRE AUSSI : Beugré Mambé et Charles Koffi Diby sont-ils PDCI ou RHDP ?

Il a été absent pendant 3 mois, il a eu un calendrier chargé, pendant que nous croyions qu’il était en vacances. C’était un calendrier politique et diplomatique très chargé. Vous avez en mémoire toutes les interviews qu’il a accordées aux médias internationaux, les rendez-vous et autres audiences qu’il a eus. Nous l’attendons pour qu’il puisse nous donner les bonnes nouvelles. Je pense que chaque fois qu’il va, il revient toujours bien requinqué et 2020, c’est maintenant.

Personnalités liées avec l’article