Pourquoi Gbagbo ne figure pas sur la liste électorale 2023 ?: le Président de la CEI, Coulibaly-Kuibiert, répond enfin

Le Président de la CEI, Coulibaly-Kuibiert, a donné le 20 mai 2023 les raisons de l'exclusion du président Gbagbo de la liste électorale provisoire 2023.

Parlant de l'ancien président qui n'est pas sur la liste électorale, « on m'a prêté toute sorte d'intentions » mais « moi je ne travaille pas sous pression », a-t-il répliqué, avant d'expliquer le processus de radiation de M. Gbagbo sur le listing électoral.

« Cette année, le ministère de la justice nous a donné une liste de 11.000 personnes déchues de leurs droits civils et politiques à la suite d'une décision de condamnation devenue définitive » et le ministère de l'Intérieur a transmis de son côté une liste de 53.000 personnes décédées, a-t-il rapporté.

LIRE AUSSI : Révision de la liste électorale 2023 Côted'Ivoire: 8 016 796 électeurs, dont 531 714 nouveaux inscrits

« Le président Gbagbo n'est pas un vulgum pecus (la masse), ce n'est pas n'importe qui, et pourquoi alors, nous on va s'acharner sur lui. Les décisions de la Commission électorale sont prises en Assemblée générale », a-t-il souligné.

« Nous ne pouvons pas être contre le président Gbagbo. C'est en 2020 que le président Gbagbo a été radié de la liste électorale (dans l'affaire de braquage de la Bceao, où il a été condamné à 20 ans de prison), ce n'est pas en 2022 », a rappelé le président de la .

Cette année 2023, « c'est 517 personnes déchues de la liste électorale que nous avons sorties », a-t-il souligné, renseignant que l'avocat de M. Gbagbo a saisi la CEI pour lui demander des comptes et « nous leur avons expliqué qu'il y a une décision de justice dans laquelle M. Laurent Gbagbo est déchu de ses droits civils et politiques ».

LIRE AUSSI : Liste électorale provisoire 2023 disponible : voici comment vérifier en ligne

Ensuite, le camp Laurent Gbagbo a saisi le tribunal du Plateau, le centre des affaires d'Abidjan, et « le tribunal du Plateau les a déboutés et voilà comment le président Laurent Gbagbo ne se trouve pas sur la liste électoral », a-t-il expliqué.

Pour M. Coulibaly-Kuibiert, « on ne peut pas s'en prendre à la Commission électorale qui ne fait qu'exécuter la loi. On ne s'acharne pas sur le président Gbagbo, pas du tout et pourquoi on le ferait. La CEI fonctionne sur deux règles : les règles de droit et les accords politiques ».

LIRE AUSSI : Résultats concours CAFOP 2023 CI : liste des admis

« Ce qui ne peut pas se résoudre juridiquement, peut se résoudre politiquement. Peut-être que c'est cet aspect qu'ils campent ce matin et qui certainement justifie leur retrait de la salle », a-t-il dit, insistant qu' « il ne nous reviendra pas à l'idée d'être irrévérencieux vis-à-vis de lui ».

Written by Christian Binaté

Commission électorale indépendante (CEI) de Côte d'Ivoire

Gbagbo exclu de la liste électorale 2023: la CEI répond au PPA-CI, « le président Gbagbo n’est pas un vulgum pecus »

Vetcho Lolas s’en prend à Managea Confirmé: « il est arrogant »