Procès en appel des militaires membres de la sécurité Guillaume Soro, de Soul to Soul et de autres pro-Soro ce lundi 30 janvier

Le procès en appel de douze proches Guillaume Soro, ex-président de l'Assemblée nationale ivoirienne, s'ouvre ce lundi 30 janvier 2023.

Il s'agit , de Koné Kamaraté Souleymane dit , de Simon Yédjoussigué Soro, du commissaire de police, Rigobert Porlo Soro, les commandants Kassé Kouamé Jean-Baptiste et Koné Ardiouma ainsi que les sergents-chefs Lamine Traoré, Adama Kamagaté, Souleymane Bamba, Emmanuel Nerguedjomon Silué, Seydou Dosso et Fofana Kouakou, tous des militaires et membres de la sécurité de Guillaume Kigbafori Soro comparaitront aussi devant la Cour d'appel d'Abidjan. 

Le bras droit de M. Soro, Koné Kamaraté Souleymane dit Soul to Soul avait été condamné à 20 ans de prison, là où l'ex-ministre des sports Alain Michel Agnima Lobognon, Rigobert Porlo Soro et Simon Yédjoussigué Soro ont pris 17 mois de prison. 

LIRE AUSSI: Jacques Ehouo à Bédié : « évitons les candidatures d'indépendants au PDCI, qui ne peuvent que contribuer à l'effritement de nos voix »

Le Tribunal avait également décidé de la dissolution et de la confiscation des biens de Génération des peuples solidaires, GPS, le mouvement politique de Guillaume Kigbafori Soro. 

Written by Mohammed Ouattara

CMU Côte d’Ivoire: à compter de février les cartes désormais disponibles 10 minutes après l’opération d’enrôlement

Pascal Affi N’Guessan justifie l’alliance FPI – RHDP: « une alliance enfin pour conclure des accords électoraux de 2023 et de 2025 »