Reforme CEI: le NACIP appelle à « faire barrage à l’imposture du gouvernement »

La reforme de la alimente les débats de la scène politique. Le , dans un communiqué, récuse Affi N’Guessan et interpelle le gouvernement.

Yeclo vous propose l’intégralité du communiqué: » Dans son édition de 20 heures du 02 septembre 2019, la première chaîne de télévision nationale(RTI 1) a diffusé un élément vidéo dans lequel monsieur Pascal Affi N’guessan à la sortie d’une rencontre avec le gouvernement sur la réforme de la CEI (Commission Électorale indépendante), est présenté comme étant le porte-parole de l’opposition ivoirienne qui dans son ensemble demande une réforme en profondeur de cette institution afin d’aboutir à des élections inclusives et transparentes en 2020, dont les résultats ne souffriront d’aucune contestation.

A LIRE AUSSI: Affi N’Guessan: « le président de la CEI doit être choisi en concertation avec l’opposition »

Au moment où l’opposition parle d’une seule et même voix, le sieur Pascal Affi N’guessan dans son rôle de joker du pouvoir en place trouve une énième occasion de faire négativement parler de lui en engageant des actions solitaires avec le gouvernement .

La Nouvelle Alliance de la Côte d’Ivoire pour la Patrie(NACIP) par la voix de son président Jichi Sam(Sam l’Africain) dénonce cette attitude peu responsable de monsieur Pascal Affi N’guessan visant à fragiliser davantage l’opposition significative et à freiner son élan .
Aussi, la NACIP s’insurge contre cette manière de faire du gouvernement qui persiste à vouloir imposer un quelconque leader à l’opposition en instrumentalisant les médias d’État. La NACIP appelle tous les démocrates ivoiriens à vigilance tout en restant mobilisés afin de faire barrage à cette imposture », signé du Service communication NACIP.

Personnalités liées avec l’article