Rencontre avec Guillaume Soro : le communiqué sans tête ni queue de la Fesci

Les retrouvailles entre anciens fescites et Guillaume Soro continuent, à tort ou à raison, de faire couler de l’encre et à déchaîner les passions.

Depuis quelques jours la toile est inondée par un débat trucideur, fratricide et clanique. C’est la guerre des grands, la guerre des doyens, la guerre des aînés, que dis-je la guerre des sages. Et pourtant à l’annonce des retrouvailles de nos anciens, nous avons vu, à tort ou à raison, de la noblesse dans cette initiative qui vient d’être si tôt contrariée.
En ma qualité de garant actuel de l’image et de la notoriété de cette illustre structure, je condamne avec rigueur et vigueur cette guéguerre inopportune. A ce titre je n’ai de position à prendre que celle de la défense de notre image.

Sauvegarde d’une image saine, sainte et responsable de la

Ainsi à l’adresse des anciens de la FESCI que je salue avec tout le respect dû aux énormes services rendus à la structure et à l’école ivoirienne, sachez que vous continuez d’être pour nous et pour bon nombre d’élèves et étudiants des modèles, des repères et des exemples. A ce titre nous vous prions et supplions d’œuvrer pour la sauvegarde d’une image saine, sainte et responsable. La FESCI a des phases, certes, mais celles que vous esquissez actuellement sont loin de son ballet traditionnel, elles dépassent le cadre de l’amusement et prennent une tournure guerrière que nous condamnons.

En effet la FESCI se refuse d’être une arène, un ring pour des combats discordants avec sa ligne directrice.

Les décisions de la FESCI sont impersonnelles et impartiales

A toutes fins utiles, et à l’attention de Tous, le bureau exécutif national de la FESCI, tient à rassurer qu’il est garant de la ligne directrice et de l’image de celle-ci. La FESCI demeure la fédération estudiantine et scolaire de Cote d’Ivoire. Elle est apolitique et reste avant-gardiste des meilleures conditions d’étude et de vie des élèves et étudiants. Sa démarche et sa stratégie ne pourraient être inféodées d’une quelconque main extérieure aux intentions inavouées. Les décisions de la FESCI sont impersonnelles et impartiales et se prennent dans le strict respect des textes qui la régissent. Nous agissons en toute liberté, sans aucune contrainte externe ou extérieure, soyez en rassurés.

Les « Universités de la FESCI »

Enfin je saisis l’occasion pour vous inviter, vous les anciens, et vous les actuels militants aux « Universités de la FESCI » qui auront lieu du 05 au 06 Avril 2018 puis à la 2 ème édition de la fête des élèves et étudiants qui aura lieu du 20 au 21 Avril 2018. Je vous invite à ces assises qui constituent la meilleure tribune pour diagnostiquer les maux qui minent le système éducatif et en trouver des remèdes. Ces journées se tiendront en Avril un mois spécial.

Les livres saints (La bible) disent que peu de paroles suffisent aux sages, nous restons convaincus de votre sagesse et de l’assurance de la pacification imminente de vos rapports