Revue de la presse ivoirienne du 11 juillet 2019

Les principales informations à la Une de journaux ivoiriens parus ce jeudi. Revue de la presse ivoirienne du 11 juillet 2019.


FRATERNITE MATIN

Revue de la presse ivoirienne du 11 juillet 2019

Le président a regagné Abidjan mercredi après avoir effectué des visites à Niamey (Niger) et à Paris (France). Faisant le point de ces visites, il a indiqué avoir eu un entretien avec son homologue français, Emmanuel Macron, qui s’inscrit dans le cadre de ses consultations régulières avec le président français. S’agissant de sa visite à Niamey, au lancement de la phase opérationnelle de l’accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), le chef de l’Etat ivoirien a reconnu que des défis restent encore à relever avant la mise en oeuvre effective de cet instrument d’intégration économique et a réaffirmé sa foi en la réalisation de ce projet pour le bien-être et le bonheur des populations africaines.

A LIRE AUSSI : Résultats BEPC Côte d’Ivoire 2019: le taux de réussite en baisse


L’INTER

Revue de la presse ivoirienne du 11 juillet 2019

Le Cameroun fait désormais partie du Conseil international consultatif du cajou (CICC), à travers son adhésion actée mercredi à Abidjan par son ministre de l’Agriculture et du Développement rural, , au cours d’une cérémonie au cabinet du ministre ivoirien du commerce, . Premier pays d’Afrique centrale et 10ème membre du CICC, le Cameroun offre une alternative de revenus pour ses populations des zones soudano-sahéliennes à travers cette adhésion. Selon le ministre camerounais, son pays, de par sa diversité agro-écologique, dispose d’énormes potentialités pour le développement de la culture du cajou.

A LIRE AUSSI : Séance de travail FPI-PDCI: ce que les deux partis se sont dit


SOIR INFO: Revue de la presse ivoirienne du 11 juillet 2019

Revue de la presse ivoirienne du 11 juillet 2019

Plus de 800 milliards FCFA d’investissements sont prévus dans le secteur de la santé en Côte d’Ivoire sur la période 2019-2021, a annoncé mercredi à Abidjan , le ministre ivoirien de la Santé et de l’Hygiène publique. Au plan des infrastructures et équipements, au plan également de la promotion des ressources humaines, le recrutement de 3039 nouveaux agents de santé, au plan du financement, plus de 800 milliards FCFA d’investissements sont engagés afin de réhabiliter et de construire de nouveaux établissements sanitaires, a précisé M. Aka Aouélé. Il a assuré qu’à partir du 1er octobre, les populations vivant en Côte d’Ivoire pourront avoir un dispositif fonctionnel pour répondre à leurs attentes en matière de Couverture maladie universelle. Les prestations de cette assurance se feront dans les centres de santé conventionnés avec un ticket modérateur de 30% payé par l’assuré pour une cotisation de 1000 francs CFA par mois.