Sénatoriales Côte d’Ivoire : Qui sont ces 16 indépendants qui ont fait mordre la poussière au RHDP ?

Des sénateurs indépendants

Sénatoriales Côte d’Ivoire. Qui sont ces seize indépendants qui ont fait mordre la poussière aux candidats du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix () ?

Dans la région du Gbêkê, a été élu, avec son colistier le jeune maire indépendant de Diabo, René Koumoin. Natif de Brobo, petite ville située à moins de 30 km de Bouaké, Cocauthrey a été ministre de l’Industrie et de la Promotion du secteur privén, dans le gouvernement issu du coup d’Etat de Noël 1999. Ce membre du bureau politique du Parti démocratique de Côte d’Ivoire () qui avait été mis à l’écart lors des législatives dernières, a ainsi pris sa revanche sur la mouvance à laquelle il appartient.

« Le succès est au bout de l’effort », c’est par ces mots que le nouveau sénateur Ekissy Béhou s’est exprimé. Cet élu jusque-là inconnu du grand public de la région de l’Agnéby Tiassa (Agboville) a terrassé avec Ekissi Hyacinthe Amon, maire d’Azaguié, les deux candidats du RHDP. Une raclée pour Adama Bictogo, vice-président du Rassemblement des républicains (, parti présidentiel) qui parrainait la liste -PDCI.

A lire aussi : La marche de l’opposition contre le sénat interdite ce jeudi

Dans la région du Bêrê (Mankono), c’est une vraie revanche que prend Bamba Mamadou, le patron des agents d’affaires judiciaires de Côte d’Ivoire. Ce cadre du RDR n’a jamais pu obtenir le parrainage de son parti, à aucune élection depuis qu’il milite et finance des activités politiques locales. Avec son colisitier , un député élu PDCI en 2000, qui a viré au RDR en 2011, ils ont battu les deux candidats du RDR.

Dans le Boukani (Bouna), la liste des indépendants conduite par Ouattara Kouakou, un ancien responsable des jeunes du PDCI, très actif dans le dossier du scandale de l’agrobusiness et Noufé Sansan, un de ses anciens compagnons de la JPDCI, membre du grand conseil du PDCI ; ont été élus, face à deux candidats issus du RDR.

Dans le district de Yamoussoukro, c’est une réelle déculottée pour le maire (PDCI) Jean Kouacou Gnrangbé et son colistier Djédji N’Goran, membre du bureau politique du PDCI. Ils ont été battus par une vraie fausse liste indépendante mais RHDP. En effet Kouamé Loukou Léon, membre du bureau politique du PDCI est troisième adjoint au mire de Gnrangbé, quand Konan Yao Gbeugré est le commissaire départemental du RDR. Cette liste RHDP indépendante était parrainée par le ministre (RDR) Souleymane Diarrassouba qui lorgne la mairie de Yamoussoukro. A Yamoussoukro, comme dans de nombreuses circonscriptions, l’argent a beaucoup coulé.

Dans la région du Gbôklê (Sassandra), Jean-Bapitiste Pany, cadre de banque et Amélie Beugré Orhon (l’une des rares femmes du futur sénat), deux inconnus de la scène politique ont pu battre deux vétérans de la politique, issus à la fois du RDR et du PDCI. C’est un camouflet pour l’ancien ministre Philippe Legré, président du conseil régional (RDR) qui parrainait la liste RHDP.

Article précédent :

Yasmina Ouégnin : « C’est tout à fait normal que le sénat soit mis en place »

Félix Memel Grah et Francis Bombro Lézou étaient les premiers à avoir déposé leur candidature à la Commission électorale indépendante (CEI). Dans les Grands ponts (Jacqueville), ils battent une liste conduite par le PDCI et le RDR. Avec leurs collègues du Gbôklê, ils sont véritablement des indépendants qui ne risquent pas d’aller « vendre » leur victoire, dans leurs partis respectifs.

Boniface Gueye, ancien député indépendant de Kouibly, Nidrou, Totodrou et candidat malheureux aux législatives de 2016 (pro-Gbagbo, ses électeurs ne lui ont pas pardonné son rapprochement avec le camp présidentiel) et Evariste Sah Tiétémomon, député-maire de Bangolo, ont fait mordre la poussière aux candidats du PDCI (Jasmin Roger Téhé) et de l’Union pour la démocratie et la paix ( d’Albert Toikeusse Mabri), Mihan Momblé Céline Diebonnao. C’est dans la région du Guémon (Bangolo).

Elvire Ahonon

A lire

Sénat, Wodié désavoue Ouattara : « Il faut une loi organique » et non une ordonnance »

Personnalités liées avec l’article