Sidi Touré à propos du riz avarié en Côte d’Ivoire : « des têtes vont tomber » !

Sidi Tiémoko Touré, ministre de la Communication et des Médias, porte-parole du gouvernement

, porte-parole du gouvernement ivoirien, a annoncé le mercredi 24 avril 2019, lors du conseil des ministres, à Yamoussoukro en Côte d’Ivoire que 915 tonnes du riz avarié ont été détruites sur 18.000.

«A ce jour, ce sont 915 tonnes qui ont été effectivement détruits et le gouvernement suit le processus pour ne pas qu’il y ait de problèmes spécifiques relativement à la destruction des 18.000 Tonnes, ». a déclaré le porte-parole du gouvernement ivoirien.

Poursuivant Sidi Touré a assuré que le gouvernement veille à ce qu’il n’y ait pas de fuite de ce riz avarié sur le marché : «c’est un dossier qui est suivi avec beaucoup d’attention. Nous sommes conscients de ce que nos populations sont craintives de la fuite de ce riz vers les marchés. Des mesures draconiennes ont été prises du port jusqu’au centre d’enfouissement pour que ce riz soit effectivement détruit, ». Avant de conclure « des personnes pourraient être sanctionnées ».

A lire aussi : Du riz avarié refoulé à Lomé et Conakry : Pourquoi le ministre Diarrassouba et le DG Hien ont autorisé la cargaison à Abidjan ?

Pour rappelle une cargaison de 18 000 tonnes de riz de qualité douteuse d’origine birmane, avait été déchargée au Port autonome d’Abidjan du 11 mars au 18 mars 2019, par le navire Ocean Princess en provenance d’Asie via les ports de et de Lomé.

Personnalités liées avec l’article