Situation au Sahara Occidental : l’Ambassadeur du Maroc à Niamey explique

Situation au Sahara Occidental : l'Ambassadeur du Royaume du Maroc au Niger, a saisi l'occasion pour aborder avec le Chef de l'Etat.

«Non seulement ils ont bloqué la circulation des biens et des personnes, ils ont aussi commencé des activités de banditisme et à détruire les infrastructures routières », a informé le diplomate marocain mardi 17 , avant d'expliquer que, devant cette situation, « le a été contraint de ré avec l'armée marocaine qui s'est chargée de rétablir l'ordre dans cette zone ».

Le est un membre non permanent du Conseil de sécurité des . Il a, à ce titre, participé activement au vote de la 2548 dans laquelle le Conseil de sécurité a appelé le Front Polisario à cesser toute activité illégale dans cette région.

Le conflit entre le Maroc et le Front Polisario au sujet du occidental, note-t-on, date de 1975, notamment quand l' a décidé de se retirer de cette région comprise entre le Maroc et la . Et malgré les accords de , qui partagent la région entre le Maroc et la Mauritanie, des militants indépendantistes sahraouis du Front Polisario ont proclamé, le 26 février 1976, la République arabe sahraouie démocratique (RASD), déclenchant ainsi une insurrection armée et des combats qui ont provoqué le départ de milliers d'habitants vers des camps de réfugiés en .

LIRE AUSSI: VAR : Anne Ouloto sur BFMTV, « nous n'avons pas le choix… »

Au bout de trois ans, la Mauritanie cède sa partie aux rebelles, alors que le Maroc entreprendra de protéger ses nouveaux territoires contre les combattants du Front Polisario jusqu'à l'accord de cessez-le-feu de 1991, signé sous l'égide des Nations Unies et qui devait aboutir à l'organisation d'un référendum d'autodétermination.

envoie alors une mission, la Minurso (Mission des Nations Unies pour le référendum au Sahara occidental) dont est arrivé à expiration à la fin du mois d'octobre 2020 et qui a été renouvelé. C'est cette situation qui a conduit aux de Guerguerat et donc au regain de tension entre les deux belligérants, a-t-il souligné.

Written by Léo Gustave

Covid-19 : l’OMS lance la campagne « A vos masques ! » en Afrique (Communiqué) – Actualité ivoirienne 19/11/2020

avion

(COVID-19) Le dernier bilan des cas confirmés dans le monde en date du 19 novembre à 15H00 GMT – Actualités 19/11/2020