Sommet à Pau : les présidents du G5 Sahel clarifient leur position

Les présidents G5 Sahel ont exprimé le lundi 13 janvier 2020 à Pau, leur souhait de la poursuite de l’engagement militaire de la France au Sahel.

Après trois heures d’entretien avec Emmanuel Macron pour un sommet consacré à la situation au Sahel, les présidents des six pays ont plaidé pour un renforcement de la présence internationale à leurs côtés.

Les chefs d’État ont également exprimé « leur reconnaissance à l’égard de l’appui crucial apporté par les États-Unis » et souhaitent que cet appui se poursuive, pendant que Washington réfléchit à réduire sa présence militaire dans la région.

LIRE AUSSI : Qu’avons-nous fait de notre indépendance ? C’est donc quoi le problème de l’homme noir ?

« Cette action commune vise à protéger les populations civiles, à défendre la souveraineté des États, à prévenir une extension de la menace terroriste dans les pays frontaliers », ont écrit les présidents du G5 pour ce qui est de la « clarification » réclamée par Paris suite à la montée du sentiment anti-français dans la région.

LIRE AUSSI : Mamadou Koulibaly : « j’ai parlé à Bédié et à Gbagbo … On peut envisager un plan B »

Les chefs d’État déclarent ensuite vouloir « accroître et coordonner leurs efforts en vue d’une solution rapide à la crise libyenne », source à leurs yeux de l’instabilité au Sahel.

Personnalités liées avec l’article