Soro en 2020: « les gens ne vont pas oublier qu’il a du sang sur les mains »

Interrogé par nos confrère de APA, l’analyste politique , fait une analyse des chances de à la présidentielle de 2020.

« L’étape présidentielle ne sera qu’une marche de plus à franchir pour lui » pour parler de Guillaume Soro, estime Louis Magloire Keumayou. Toutefois, Soro devra fédérer tout le monde au sein du RHDP où il a des ennemis, ainsi que dans la mouvance Gbagbo, où il a aussi des ennemis et au niveau du pays de façon générale.

Pour Louis Magloire Keumayou, le critère pour briguer la magistrature suprême est celui de la capacité à avoir les moyens de sa politique. Toujours selon l’analyse: « les gens ne vont pas oublier qu’il a du sang sur les mains et qu’il doit rendre compte de tout cela ». Un facteur qui amène d’ailleurs Guillaume Soro à proclamer dans ses discours le pardon et la réconciliation nationale.

« les gens ne vont pas oublier qu’il a du sang sur les mains et qu’il doit rendre compte de tout cela »

Louis Magloire Keumayou

LIRE AUSSI: Guikahué à Yakro: « à Marcoussis c’est Bédié qui a défendu Gbagbo pour qu’il achève son mandat »

Guillaume Soro assure avoir encore 30 ans à 40 ans de vie politique devant lui, contrairement à ceux qui clament qu’il est fini. GPS dont il est le président, a également pour but de fédérer tous les mouvements Soroïstes.

Personnalités liées avec l’article