Tata Motors: après la Sotra, voilà son nouveau business en Côte d’Ivoire

a accordé ce lundi 7 octobre 2019 une audience au Président Directeur Général de Tata International (), .

« Nous sommes venus rencontrer le Premier Ministre pour lui exprimer notre volonté de renforcer notre coopération avec le gouvernement ivoirien, à travers la . Nous sommes satisfaits de nos relations, et voulons renouveler notre engagement avec l’entreprise », a dit Tata.

Outre le renforcement du parc automobile de la Société de Transport Abidjanais (SOTRA), Tata Motors ambitionne également d’accompagner le gouvernement dans le renouvellement du parc auto de façon générale.

LIRE AUSSI: Grah Ange Olivier: « le Procureur de la République met la Justice au service du clan présidentiel »

Le ministre des Transports a remercié les responsables du Groupe Tata, dont les actions ont permis, il y a deux ans, de relancer la SOTRA, avec l’acquisition de 500 nouveaux autobus. Il a aussi rappelé qu’une équipe de Tata Motors intervient dans la formation, en renforçant les capacités du personnel de la SOTRA, pour la maintenance des autobus.

Au-delà du montage et de l’assemblage des véhicules, l’objectif est de parvenir très rapidement, selon Amadou Koné, à une industrialisation totale dans la production de véhicules en Côte d’Ivoire.

LIRE AUSSI: Gaoussou Touré: « le RHDP triomphera avec une majorité écrasante en 2020 »

Tata Motors est la plus importante compagnie indienne de fabrication de véhicules personnels et commerciaux.

Personnalités liées avec l’article