Treichville : Des « mercenaires » se réclamant d’Amichia interpellés

mercenaires se réclamant d’Amichia interpellés
mercenaires se réclamant d’Amichia interpellés

Des mercenaires se réclamant d’Amichia interpellés à . Trois individus possédant un mandat du candidat du RHDP, le maire sortant François Albert Amichia,  signé d’un agent de la mairie de ,  ont été  interpellés à l’école Isatec, sur le boulevard de Marseille, cet après-midi du samedi 13 octobre 2018.

Ces hommes qui se sont présentés comme des superviseurs du ministre candidat avaient également en leur possession des listing de personnes enrôlées, ainsi que des cartes d’électeurs. Ils se sont postés  dans une cour en face de l’école et donnaient de l’argent aux personnes qui venaient voter.

A lire aussi :  Côte d’Ivoire : Les violences électorales font 1 mort à Bédiala

Interpellés  et conduits au Commissariat du 4e arrondissement, ils ont expliqué qu’ils ont été mandatés par certains agents de la mairie, en vue d’acheter des voix. Interrogé, un membre de l’équipe de campagne du candidat Amichia a dit ne pas être informé d’un quelconque activisme dans ce sens.

Un mandat de superviseur pour le compte du maire Amichia
Un mandat de superviseur pour le compte du maire Amichia

« Le ministre Amichia n’a pas besoin de ça pour gagner. Nous n’avons rien à voir avec ces histoires », a-t-il déclaré. A Treichville, François Amichia, en poste depuis 2001 est face à Souleymane Touré, candidat indépendant. Affaire à suivre.

Elvire Ahonon

François Amichia fier d’Abobo-Baoulé : « Voir de telles zones nous donne la force »