Urgent / Sylvestre Emmou et Jean-Louis Moulot confirmés, désolation dans le camp Ezaley

Sylvestre Emmou et Georges Philippe Ezaley

Le verdict de la Chambre administrative de la Cour suprême est tombé. Sylvestre Emmou confirmé à Port-Bouët et le scrutin confirmé à Grand-Bassam.

La chambre administrative de la Cour suprême présidée par le magistrat Pierre Claver Kobo a rendu son verdict ce mercredi 23 janvier 2019. A Port-Bouët, le ministre Siandou Fofana (RHDP) donné déjà vaicu lors du « premier tour » le 13 octobre 2018, avait introduit un recours à l’issue du « second tour ». Il a été débouté par les quatorze juges. Le nouveau maire de Port-Bouët est donc Sylvestre Emmou (PDCI). Il succède à la mythique maire Hortense Aka Anghui, décédée.

A lire aussi. L’autocratie a atteint le fond en Côte d’Ivoire : Grand-Bassam, Plateau et Port-Bouët confiées à des préfets

A Grand-Bassam, Jean-Louis Moulot (RHDP) nouvellement nommé à la Sodexam, à la place de son adversaire Georges Philippe Ezaley (PDCI), a été aussi confirmée. Sa victoire émaillée de violences et de perturbations visant opportunément les fiefs de son adversaire, a été jugée.

Les verdicts ont aussi été rendus dans le cadre des recours en annulation à Booko, à Daloa, à Rubino et à Cocody. Tous les recours ont été déboutés, confirmant les premiers résultats.

Elvire Ahonon