Violences en Côte d’Ivoire: L’OIF interpelle les acteurs politiques ivoiriens

Violences en Côte d'Ivoire: l'OIF exhorte les acteurs politiques ivoiriens au plus haut niveau à engager un dialogue franc et profond.

Dans un communiqué sanctionnant la mission d'information et de contact, dépêchée pour l'élection , l'organisation internationale condamne « les violences qui ont été commises à l'encontre des électeurs, des agents électoraux et des observateurs, ainsi que les de haine et la désinformation propagés sur les à l'occasion de l'élection ».

Tout en déplorant, les nombreuses victimes des violences, l' encourage les candidats à privilégier le recours aux voies légales pour la suite du processus électoral. Elle marque sa disponibilité à accompagner la Côte d'Ivoire pour contribuer, en tant que de besoin, à consolider la paix et renforcer la démocratie.

A la demande des autorités de la République de Côte d'Ivoire, le secrétaire générale de la a dépêché une mission d'information et de contacts à l'occasion de l'élection conduite par l'ambassadeur Déé Nyaruhirira, Conseiller spécial, politique et diplomatique de la secrétaire générale.

LIRE AUSSI: Commandant Fofana, aide de camp de Soro, refait surface son message aux Ivoiriens : « restons toujours sereins, nous vaincrons très bientôt »

Les résultats provisoires de cette élection donnent vainqueur au premier tour, à 94,27% suivi du candidat indépendant dit (1,99%). Les candidats de l'opposition Henri Konan Bédié et Pascal Affi N'Guessan, qui ont boycotté le scrutin sans toutefois retiré formellement leur , ont obtenu respectivement 1,66% et 0,99 % des voix.

Written by Léo Gustave

avion

Point de l’actualité du 04 novembre 2020 à 12H00 GMT

avion

Le PCC lance des inspections de la construction des gouvernements fondée sur la loi – Actualités 04/11/2020