Drogba futur Weah ivoirien ? Voici sa réponse sur son avenir politique

Didier Drogba, le futur George Weah ivoirien ?

Drogba futur Weah ivoirien ? Voici sa réponse sur son avenir politique, donnée au quotidien français Le Parisien, en marge d’une visite en Colombie, au côté de l’association Peace and Sport. , 40 ans, en a profité pour parler aussi de valeurs et de son avenir footbalistique.

La question était directe : « Vous destinez-vous à un avenir politique », comme ce fut le cas de , président actuel du Libéria, ami de la légende ivoirienne et engagé en politique après sa retraite des stades de football. La réponse de DD, même si elle se veut claire, laisse place à quelque interprétaion.

« Quand vous allez de pays en pays pour promouvoir un message de paix, c’est indirectement de la politique pacifique, a-t-il indiqué. Le plus important est de tenter d’avoir un impact grâce à ces messages. Ça progresse. Il suffit d’observer les résultats ici en Colombie. C’est une vraie politique de paix. Il faut le voir pour y croire ».

« Il y a déjà une suite à ma carrière de joueur. Je suis copropriétaire d’un club (…) »

Ceux qui attendent un investissement personnel du footballeur, en politique, comme le fait présentement son ancien équipier des Éléphants de Côte d’Ivoire, Bonaventure Kalou, doivent donc prendre leur mal en patience. Pour autant, son engagement pour les valeurs reste intacte. « La paix, la tolérance, le travail… C’est ce que j’ai tenté de transmettre aux enfants ici. Il faut avoir des rêves. Il n’y a que par les valeurs de partage, de respect que l’on peut y arriver », avance-t-il.

Éléphants : matches amicaux contre le Togo et la Moldavie

Pour ce qui est de son avenir dans le milieu du football, la légende de Chelsea rappelle qu' »il y a déjà une suite à (sa) carrière de joueur ». « Je suis copropriétaire d’un club  (NDLR : les Phoenix Rising en Arizona), cela prend du temps. Dès que j’ai arrêté de jouer, je me suis impliqué dans l’organisation. Où je me vois dans dix ans ? Je ne sais pas ». Ce qu’il n’a pas confié au journal français, c’est aussi qu’il est co-propriétaire d’un club ivoirien, le Williamsville Athletic club (WAC) et détient 5% de l’actionnariat de la mine d’or d’Ity.

Emmanuel Gautier

Du même auteur : 

Hôpital mère-enfant de Bingerville : Deux scandales que Dominique Ouattara aurait pu éviter