« En 2020, il n’y aura rien » : Ouattara en 2019 sur les traces de Gbagbo en 2009

Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara

Le chef de l’Etat ivoirien, a assuré, lundi 7 janvier à Abidjan, que la présidentielle de 2020 se passerait bien malgré les « inquiétudes » de nombreux Ivoiriens qui craignent que le pays ne sombre à nouveau dans une crise et des violences post-électorales. Il explique qu’ « en 2020, il n’y aura rien » comme l’avait signifié l’ex-chef d’Etat en 2009.


Lors des cérémonie de présentation des vœux du nouvel an le lundi 7 janvier dernier, le chef de l’Etat a tenu à répondre aux inquiétudes des populations faites par les représentants des différentes confessions religieuses et chefs traditionnels.

« J’entends beaucoup d’inquiétudes au sujet des élections de 2020 », déclarait-il. « Pour ma part, je suis confiant et je peux vous dire que les élections de 2020 se passeront très bien. Je vous en donne l’assurance. Je fais confiance aux Ivoiriens et à nos Institutions. Les élections de 2020 se passeront très bien », a lancé le chef de l’État, lors d’une cérémonie de vœux.

« Arrêtons de nous faire peur et de dire qu’il y aura des problèmes en 2020 ! », rassurait-il son auditoire. Et de faire cette promesse, « je tiens à la stabilité et à la paix dans notre pays. Vous pouvez me faire confiance ». « Nul ne sera en mesure de troubler cette paix tant que je serai à la tête de la Côte d’Ivoire », a-t-il menacé.

A lire aussi :Un président de parti de gauche à Assoa Adou : « Ne fragilisez pas l’appel de Bédié »

Le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a décidé de se faire respecter en menaçant de « faire descendre la foudre ». En 2019, Ouattara est ‘’sur les traces de Laurent Gbagbo’’ en 2009. Rappelons qu’en 2009, devant l’opinion nationale, Gbagbo avait tenu à peu près les mêmes propos rassurants.

Karina Fofana