Sénatoriales Côte d’Ivoire : Les indépendants raflent plus de 20% des sièges

Alain Cocauthrey et René Koumoin, sénateurs de la région du Gbêkê
La liste des candidats

Sénatoriales Côte d’Ivoire: les indépendants raflent plus de 20% des sièges, soit exactement huit sièges (seize sénateurs), sur trente-trois (soixante-six sénateurs), dans des fiefs traditionnels du et du .

Après dépouillement par la commission locale du Gbêké (Bouaké), les résultats provisoires ont placé en tête, la liste indépendante conduite par l’ancien ministre PDCI, Alain Cocauthrey et son colistier René Koumoin, maire de Diabo, lui aussi proche du PDCI, devant la liste du RHDP.

Dans le district autonome de , après le dépouillement de la commission locale, la liste indépendante conduite par Kouamé Loukou Léon, membre du bureau politique du PDCI et Konan Yao Gbeugré, commissaire départemental du RDR a été élue devant le maire sortant Jean Gnrangbé Kouacou (PDCI) et son colisitier Djédjri Ngoran.

Sénatoriales Côte d’Ivoire

Dans le (Bouna), la liste des indépendants conduite par Ouattara Kouakou, un ancien responsable des jeunes du PDCI, très actif dans le dossier agrobusiness et Noufé Sansan, ont été élus. De même que les listes d’indépendants de la région du Bêrê (Mankono), du Guémon (Duékoué) et des Grands Ponts (Jacqueville)

Même si les indépendants créent la surprise dans certaines contrées, le sénat restera dominé par le RHDP. Au moins vingt-six candidats RHDP, sur les soixante-six partaient sans adversaires en face, comme c’était le cas à Abidjan, dans le Gontougo, le Woroougou, le Hambol, etc. Notons que l’opposition avait appelé à boycotter ce scrutin dont la tenue a été fort critiquée par une population de la population ivoirienne.

Elvire Ahonon

A lire

Elections sénatoriales aujourd’hui : le RHDP à la croisée des chemins, des pro-Soro boycottent

6 Commentaires

  1. […] Cette position de rejet s’explique par le fait qu’il s’agit d’une alliance de pure forme, qui n’a aucune assise véritablement solide dans le fond. J’en veux pour exemple la réaction des voix autorisées du RDR après la victoire de la liste des indépendants, alors même que la liste RHDP qui est censée être une liste d’union entre le RDR et le PDCI a perdu. Une réaction de satisfaction du vice-président du RDR, le ministre Joël N’guessan qui estime que la victoire de la liste indépendante est la victoire d…. […]

  2. […] Le 24 mars 2018, les premiers sénateurs de l’Histoire de la Cote d’Ivoire, sont élus. Ils vont siéger comme seconde chambre d’un parlement dont la première chambre a déjà bien du mal à relever les défis démocratiques et de bonne gouvernance à elle soumis. Quelle est la valeur ajoutée sociétale et/ou économique du Sénat dans un pays où les défis essentiels sont d’ordre démocratique et social? Un tiers des membres du Sénat seront nommés après les deux tiers élus dans une volonté manifeste d’écarter toute forme d’opposition. Notre Sénat est donc la volonté de renforcer un pouvoir présidentiel déjà bien fort. Ce sénat qui n’a pour seule ambition que de ‘‘tenir’’ des hauts cadres des différentes régions du pays, aura un budget de fonctionnement de 3.4 milliards par an. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici