Assassinat de femmes handicapées à Katiola et à Daloa

L’ a condamné l’assassinat de femmes handicapées à Katiola et et rappelle a l’Etat son devoir d’assurer la protection des personnes.

Dans une déclaration transmise ce lundi 8 juillet 2019, à , le directeur exécutif, Vincent Poeri a déploré le meurtre d’une jeune fille et son enfant et d’une autre fillette à Daloa et Katiola.

” L’ ONG Lobus Action apporte son soutien aux familles des femmes assassinées et condamne avec la dernière énergie ces crimes”, a t il déclaré. Face à la recrudescence des violences faites aux personnes handicapées, l’ONG Lobus Action par la voix de son directeur exécutif, recommande aux populations de protéger cette couche vulnérable de la société parce que nul n’est à l’abri d’un quelconque handicap.

A LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire: la fistule obstétricale « une violation des droits humains »

L’auteur du crime commis à Daloa a été condamné à 20 ans de prison avec port de chaînes au pied. Les services du ministère de l’Intérieur sont à pied-d‘œuvre pour retrouver le ou les auteurs de celui de Katiola.

Personnalités liées avec l’article