Brice Kouassi – Kandia Camara, une passation technique

a passé lundi 16 septembre 2019, les rênes de l’enseignement technique et de la formation professionnelle au secrétaire d’État .

La nomination de Brice Kouassi vient en couronnement d’une riche carrière professionnelle dont la direction du département des examens et concours du ministère de la Fonction publique, où il a collaboré à plusieurs reprises avec la ministre Kandia Camara qui l’a présenté à ses collaborateurs comme “un homme de terrain qui n’arrive pas en territoire inconnu”.

LIRE AUSSI: Valentin Kouassi à Dimbokro: « le PDCI à toutes les armes pour bouter hors du pouvoir d’Etat le RHDP »

Au nombre des dossiers qui attendent le nouveau secrétaire d’État, figurent la conduite de la convention cadre avec le privé pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement, l’adéquation entre la formation et les besoins de l’économie nationale ou encore l’insertion professionnelle des diplômés.

Brice Kouassi doit aussi mener la reforme de l’apprentissage par l’ouverture de formations qualifiantes répondant aux besoins de groupes spécifiques, la réalisation du Plan stratégique de développement du sous-secteur par la construction de 28 nouveaux établissements, la réhabilitation et la rénovation de 73 structures existantes, l’achèvement des travaux de construction de 15 établissements et de réhabilitation de 20 autres.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: Jean-Louis Billon apôtre de la paix à Dimbokro

A son nouveau collaborateur, Kandia Camara a aussi transmis les dossiers de coopération avec la Banque islamique de développement (BID) pour la construction de quatre établissements avec une capacité totale de 2000 places, la construction, en partenariat avec le Fonds koweïtien, du lycée technique et professionnel de Daloa d’une capacité de 1000 places, la construction de l’internat de 100 places du Centre multi sectoriel Mohamed VI de Yopougon, le renforcement des capacités des formateurs pour la future filière de spécialisation en chocolaterie, l’assainissement des établissements privés, tout comme la coopération technique avec l’Allemagne pour la formation aux métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

LIRE AUSSI: Adjoumani à Yopougon: « celui qui est Houphouëtiste ne peut pas être contre le RHDP »

Aux souhaits de Kandia Camara pour “une excellente mission”, Brice Kouassi a répondu par des remerciements au président de la République et au Premier ministre, confiant son mandat à celle qu’il a qualifiée de “meilleure ministre” de l’éducation au regard des résultats enregistrés depuis 2011.

“Je viens apprendre auprès de vous. Nous avons les ressources humaines pour relever le défi de l’industrialisation de notre pays. Ma mission première est de porter l’information aux étudiants et parents à travers un véritable marketing des filières porteuses”, s’est engagé le secrétaire d’État Brice Kouassi, attendant d’être jugé au résultat de la confiance placée en lui.

Personnalités liées avec l’article