Burkina: les positions de l’armée attaquées à Namissiguima et à Kelbo

Des positions de l’armée burkinabè ont été la cible d’attaques armées le jeudi 21 novembre 2019, dans les localités de et à .

Selon une source policière, un soldat burkinabè a été tué dans l’attaque de Nimissiguima, où les assaillants ont fait de nombreux dégâts et emporté du matériel de l’armée.

La deuxième attaque qui a visé une position militaire à Kelbo dans le Sahel a fait au moins deux morts dans les rangs de l’armée burkinabè, selon un officier militaire sous le couvert de l’anonymat.

LIRE AUSSI: Burkina: Bahn et Yensé cibles d’attaques simultanées

Ces deux attaques sonnent comme une réaction à l’opération menée la veille, par l’armée burkinabè à Arbinda dans le Sahel où 18 terroristes ont été abattus et un gendarme tué, selon un bilan officiel.

LIRE AUSSI: Burkina: grande offensive de l’armée, au moins 32 terroristes neutralisés à Yorsala et Bourzanga

Depuis 2015 le est confronté à une recrudescence des attaques terroristes. Plus de 700 personnes ont péri dans ces attaques tandis que plus d’un demi-million de personnes sont contraintes de fuir leurs localités.

Personnalités liées avec l’article