Cameroun : attaque de Boko Haram à Gansé, 6 villageois tués

Au moins six villageois ont trouvé la mort samedi 18 janvier 2020 à Gansé au Cameroun, à la suite d’une attaque des terroristes de la secte Boko Haram.

Cette attaque a duré plusieurs heures samedi 18 janvier 2020 au soir, et les terroristes ont attaqué trois quartiers de Gansé, d’après les résidents locaux.

Cinq personnes ont été tuées sur place, et la sixième victime est décédée dimanche 19 janvier 2020, après avoir perdu beaucoup de sang, d’après une source médicale sous couvert d’anonymat.

LIRE AUSSI : Sommet du G5 Sahel à Pau : mise en place d’une stratégie militaire contre les djihadistes

Situé à près de 18 kilomètres de Mora, chef lieu du département du Mayo-Sava, Gansé n’avait pas connu jusqu’ici une attaque de Boko Haram, actif au Cameroun depuis 2014.

Depuis ces dernières semaines, un regain d’activités de la secte terroriste est constatée dans l’Extrême-Nord du Cameroun.

LIRE AUSSI : Burkina Faso : 4 terroristes mis aux arrêts à Galgouli

Dans son discours en réponse aux vœux du Nouvel An du corps diplomatique tenu le 9 janvier 2020, le président camerounais Paul Biya a appelé à la solidarité des pays affectés par Boko Haram afin qu’ils « se remobilisent et redoublent d’efforts pour mettre définitivement ces terroristes hors d’état de nuire ».

Personnalités liées avec l’article