CEI locales: l’ultimatum de Kuibiert à l’opposition

, président de la , a demandé, ce 21 octobre 2019 la formation des 1647 membres pour la Commission Electorale Locales (CEL).

« Les partis politiques de l’opposition membres de la commission centrale de la Commission électorale indépendante (CEI) ont jusqu’au 15 novembre 2019 pour pouvoir désigner leurs représentants dans les Commissions électorales locales (CEL). Après quoi, il y aura la phase de mise en place de ces CEL à travers les bureaux dans les différentes commissions ».

Il y en aura 93 pour les commissions électorales régionales, 246 pour les commissions électorales départementales, 1134 pour les commissions sous-préfectorales et 174 pour les commissions électorales communales.

La désignation des commissaires devant animer les commissions électorales locales dans les représentations diplomatiques fera l’objet d’une rencontre après concertation avec le ministre des Affaires Etrangères.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: le FPI d’Affi invite Coulibaly Kuibiert à engager le débat pour les élections de 2020

La CEI compte créer 549 commissions électorales locales réparties dans 31 commissions électorales régionale (CER), 82  commissions électorales départementales (CED), 378 commissions électorales sous-préfectorales (CESP) et 58 commissions électorales communales (CEC).

Les commissaires locaux ne sont pas liés à la CEI par un contrat de travail, a fait savoir Kuibiert Ibrahime, ajoutant qu’ils exerceront leur mandat en toute indépendance. “On veut un processus électoral transparent et juste”, s’est-il voulu clair.

LIRE AUSSI: Jean Bonin au PDCI: « ne pas reconnaître cette CEI et participer à l’élection 2020 serait contradictoire »

La commission électorale indépendante comprend deux organes, à savoir la commission centrale et les commissions locales qui ont leurs démembrements au niveau national, dans les représentations diplomatiques à l’extérieur de la Côte d’ Ivoire.

Elle a été installée le 2 octobre 2019.

Personnalités liées avec l’article