Choléra au Cameroun : 13 morts

Treize décès des suites du choléra ont été enregistrés entre le 1er et le 4 mai 2023 au Centre du Cameroun a rapporté le ministère de la Santé.

Parmi ces 13 morts, neuf ont été enregistrées dans le Centre de traitement de (CTC) de Djoungolo à Yaoundé, la capitale camerounaise, a révélé jeudi le SGI dans une note d'information.

Par ailleurs, on compte 73 admissions dans les différents CTC et les Unités de traitement de choléra des districts de santé, selon la même source.

Cette nouvelle flambée des cas de choléra est à l'origine d'une rupture d'intrants comme le cathéter et les gangs de soins, a estimé le SGI.

LIRE AUSSI : Privation de liberté de femmes après leur accouchement : une situation inacceptable au Bénin

Des formations sur site du personnel du CTC de Djoungolo sont prévues et des investigations approfondies seraient menées par le Centre de coordination des opérations d'urgences de santé publique (CCOUSP).

Depuis fin 2021, des vagues épidémiques de choléra ont fait 312 décès avec 15.385 cas notifiés dans ce pays d'Afrique centrale en date du 14 avril, pour un taux de létalité de 2,03%, selon un rapport de situation de la gestion du choléra du ministère de la Santé publique.

LIRE AUSSI : Couronnement du Roi Charles II: Tiémoko Koné à Londres

Avec des symptômes tels que la diarrhée et le vomissement récurrents, le choléra est une infection intestinale aiguë due à l'ingestion d'eau ou d'aliments contaminés par le bacille vibrio cholerae, hautement contagieux et mortel. 

Written by Colombe Blanche

Sénégal : la 5G bientôt lancée

Mali : le référendum constitutionnel fixé au 18 juin