Choléra au Cameroun : 5 morts

Cinq morts ont été enregistrés et 88 cas notifiés, avec un taux de létalité de 5,68%, des suites du choléra au Cameroun.

au . Le gouvernement a confirmé « une recrudescence des cas de choléra » dans la région du Centre, où se trouve Yaoundé, la capitale du pays, avec des cas enregistrés notamment dans les districts de santé de Djoungolo, Obala, Cité verte, Biyem-Assi, Mfou et Nkolndongo.

Le ministère a assuré que les mesures préventives et curatives nécessaires seraient prises pour la protection des populations et du personnel médical.

LIRE AUSSI : Coco Emilia : de nouvelles révélations troublantes sur son état de santé

« La prise en charge gratuite des cas, la sensibilisation, la désinfection des ménages et communauté sont effectives ; les kits de potabilisation de l'eau ont été mis à disposition des communautés touchées et le système de surveillance a été mis en alerte », peut-on lire dans le communiqué.

A cet effet, le ministre Malachie Manaouda a invité les populations à faire preuve de vigilance et à observer les règles d'hygiène.

LIRE AUSSI: Financement du Hezbollah : la Côte d'Ivoire citée

Depuis la fin 2021, des vagues épidémiques de choléra ont fait 312 décès avec 15.385 cas notifiés, pour un taux de létalité de 2,03% dans ce pays d'Afrique centrale en date du 14 avril, selon un rapport de situation de la gestion du choléra du ministère de la Santé publique.

Avec des symptômes tels que la diarrhée et le vomissement récurrents, le choléra est une infection intestinale aiguë due à l'ingestion d'eau ou d'aliments contaminés par le bacille vibrio cholerae, hautement contagieux et mortel.

Written by Karine Kamatari

Affaire « grève de la data internet » en Côte d’Ivoire: Assalé Tiémoko, « nous disons que la lutte continue… »

Concours Fonction publique 2023 : dates, calendrier et villes pour inscription