Côte d’Ivoire : De fortes pluies annoncées en 2019

Les inondations à Abidjan ont mobilisé les sapeurs pompiers
Les inondations à Abidjan ont mobilisé les sapeurs pompiers

De fortes précipitations sont attendues pour la période de mars, avril, mai et avril mai et juin 2019 sur toute l’étendue du territoire national. C’est ce que dit un rapport de la société d’exploitation de développement aéroportuaire aéronautique et météorologique, .

Selon ce rapport les données météorologiques annoncent que  pour la période de mars-avril-mai, les cumuls pluviométriques saisonniers pourraient être  supérieurs aux cumuls moyens de 1981-2010 dans le sud avec (300 à 500 millimètres) soit une hausse de 5% par rapport à 2018,  le littoral de 400 à 600 millimètres, soit une hausse de 1% par rapport à 2018. Pour l’année 2019, la structure dirigée par Jean Louis Moulot a précisé que la saison des pluies a démarré de façon précoce avant le 21 mars dans les localités du centre ouest, centre-est, du sud et le littoral.

Toutefois, des débuts tardifs pourraient être observés au-delà du 20 avril dans les régions du N’Zi, du Bélier, du Tonkpi et du haut Sassandra. Aussi, dans la moitié nord du pays, l’on pourrait enregistrer des cumuls pluviométriques saisonniers variant entre 150 à 200 millimètres soit une hausse de 30% par rapport à 2018 et 200 à 450 millimètres au centre, soit une hausse de 2% par rapport à 2018.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Gnamien Konan invite le gouvernement à dire « les causes exactes » des inondations

Au cours de la période avril-mai et juin 2019, les cumuls pluviométriques saisonniers pourraient être proches et même supérieurs aux cumuls moyens de la période 1981-2010 au nord avec (250 à 400 millimètres), soit une hausse de 26% par rapport à l’année 2018, au centre (300 à 500 millimètres) soit une hausse de 10% par rapport à l’année 2019, au sud (400 à 600 millimètres soit une hausse de 29% et sur le littoral 600 à 900 millimètres soit une hausse de 4% par rapport à 2018.

Avec ces prévisions météorologiques, il convient, dès maintenant, de prendre des dispositions pour éviter les inondations et les morts.

M.A