Côté d’Ivoire: Fin des épidémies de dengue et de fièvre jaune

TOPSHOT - An Aedes Aegypti mosquito is photographed on human skin in a lab of the International Training and Medical Research Training Center (CIDEIM) on January 25, 2016, in Cali, Colombia. CIDEIM scientists are studying the genetics and biology of Aedes Aegypti mosquito which transmits the Zika, Chikungunya, Dengue and Yellow Fever viruses, to control their reproduction and resistance to insecticides. The Zika virus, a mosquito-borne disease suspected of causing serious birth defects, is expected to spread to all countries in the Americas except Canada and Chile, the World Health Organization said. AFP PHOTO/LUIS ROBAYO / AFP / LUIS ROBAYO

, directeur de , a déclaré ce jeudi 14 novembre 2019 la fin des épidémies de et de fièvre jaune en Côte d’Ivoire.

Selon le Prof Bénié Bi, après six mois de mise en œuvre de mesures de lutte, ce sont 210 cas de fièvre jaune et 289 cas de dengue avec deux décès qui ont été enregistrés.

« Du 15 septembre au 10 novembre, soit après huit semaines de surveillance, aucun cas confirmé de ces deux maladies n’a été signalé. La norme en la matière, recommandée par  l’ (), est de trois semaines de surveillance sans aucun cas observé. Fort de ce constat, nous déclarons ce jour, la fin des épisodes épidémiques conjoints de dengue et de fièvre jaune dans le district autonome d’Abidjan » , a-t-il annoncé.

LIRE AUSSI: Adama Bictogo: « n’ayez pas peur en 2020, nous voulons gagner au 1er tour »

Pour le directeur de l’INHP, la déclaration de la fin de ces épidémies ne doit pas être perçue comme l’absence de risque qui conduirait à l’abandon des bonnes pratiques d’hygiène de santé et retomber dans les mauvaises habitudes favorisant la prolifération ou la reproduction des moustiques dans le cadre de vie.

LIRE AUSSI: Gnamien Konan: « ils se sont réfugiés là-bas au restaurant où ils sont en sécurité »

L’INHP recommande aux populations, la poursuite des mesures adoptées lors des campagnes de sensibilisation. Notamment, désherber aux alentours des maisons, vider les retenues d’eaux après chaque pluie, dormir sous une moustiquaire imprégnée, mettre des grilles anti-moustiques aux portes et aux fenêtres des maisons etc.

LIRE AUSSI: « Moi Taliban, je vous regarde, j’ai donné ma poitrine pour vous RHDP, aujourd’hui c’est Johnny Patcheko qui mange. En tout cas ADO merci »

La Dengue et la fièvre jaune sont causées par les arbovirus à savoir le virus de la dengue et le virus amaril transmis par des moustiques. Jusque-là aucun vaccin contre la dengue, n’est encore disponible.

Personnalités liées avec l’article