Côte d’Ivoire : L’imam Aguib Touré libéré grâce à l’amnistie ?

Imam Aguib Touré
Imam Aguib Touré

L’imam libéré ! L’information est confirmée depuis la nuit du mardi 14 août 2018. Il a regagné sa famille à Abobo. Une mesure qui intervient après l’ordonnance d’amnistie du président Alassane Ouattara.

« Nous remercions Allah. Allah est le maître absolu, c’est lui qui donne l’autorité à qui il veut et l’arrache à qui il veut. Nous ne pouvons dire que merci à Dieu. Chers parents, le plus grand remerciement revient à Dieu le miséricordieux et la plus grande des vérités revient à l’Islam et le plus grand enseignement revient au Prophète Mahomet (PSL) et par la connaissance qu’il a transmis aux êtres humains. Et l’un de ces remerciements revient à l’imam Aguibou Touré. Celui à qui Allah a permis d’avoir la connaissance du Saint Coran et cela ne peut être contesté puisqu’il ne cessait de nous le dire quand je suis allé le voir à la Direction de surveillance du territoire () : « seul Allah est avec moi » », a déclaré le porte-parole de l’imam, très ému.

L’imam Aguibou Touré était poursuivi pour les faits de discrimination, de xénophobie et d’apologie du terrorisme. Le procureur de la république , devant la presse soutenait que l’Imam pourrait écoper d’une peine allant de cinq à dix ans. Notons que l’imam Aguibou Touré avait été convoqué à la Direction de la surveillance du territoire (DST) le mercredi 4 juillet 2018, puis déféré le lundi 9 juillet 2018 au parquet et placé sous mandat de dépôt depuis le 10 juillet 2018. Sa détention avait enflammé la toile et avait suscité plusieurs réactions qui réclamaient sa libération.

Karina Fofana

Affaire « Aguib Touré n’est pas un imam » : Voici l’image qui contredit le Cosim

Personnalités liées avec l’article